Mennel abandonne The Voice : Sophia Aram s’en prend à Isabelle Morini-Bosc

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

VIDÉO – Dans son billet de lundi matin sur France Inter, l’humoriste est revenue sur le départ du télé-crochet de TF1 de la jeune chanteuse et sur les propos tenus à son sujet par la chroniqueuse de TPMP!

Lundi matin sur France Inter, après avoir rendu hommage à la prestation de Mennel durant les auditions à l’aveugle de The Voice , Sophia Aram a poursuivi son billet en regrettant que la jeune femme, «avant de chanter comme un oiseau, avait tendance à tweeter comme une gourdasse».

«Aujourd’hui, en 2018, en France, peu importe que Mennel présente ses excuses, ou pas, parce que l’occasion est trop belle pour libérer la boite à cons de tous les médiocrates faisandés du PAF ergotant sur l’opportunité de chanter en arabe à la télévision, “par les temps qui courent” comme le susurre discrètement l’empaffée médiatique Isabelle Morini-Bosc…», a attaqué la chroniqueuse de France Inter au sujet de sa consœur de RTL.

»

Lire la suite sur tvmag.lefigaro.fr…

Sophia Aram a consacré sa chronique lundi sur France Inter à la polémique Mennel, candidate qui a quitté «The Voice» après l’exhumation de messages polémiques sur les attentats en France en 2016 partagés sur les réseaux sociaux.

La candidate «avant de chanter comme un oiseau, avait tendance à tweeter comme une gourdasse», a lancé l’humoriste avant de regretter que malgré ses excuses et ses regrets, la jeune femme de 22 ans a été obligée d’annoncer son départ du télécrochet de TF1.

Car aujourd’hui en 2018, en France, peu importe que Mennel présente ses excuses ou pas parce que l’occasion est trop belle pour libérer la boîte à cons de tous les médiocrates faisandés du PAF ergotant sur l’opportunité de chanter en arabe à la télévision « par les temps qui courent »», a-t-elle dit pour reprendre les mots utilisés par Isabelle Morini-Bosc sur le plateau de «Touche pas à mon poste» lorsqu’elle a donné son avis sur les messages écrits par Mennel en 2016 après l’attentat de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Lire la suite sur www.parismatch.com…

L’humoriste Sophia Aram a décidé ce lundi de consacrer sa chronique hebdomadaire à la polémique qui entoure la jeune et talentueuse Mennel.

Dans le 7/9 de France Inter, elle a dénoncé l’emballement médiatique dont l’ex-candidate de The Voice a été victime et s’en est pris aux chroniqueurs de TPMP, dont Isabelle Morini-Bosc.

« C’est bien qu’ils aient demandé des expli­ca­tions.

Lire la suite sur www.public.fr…

Une jeune femme prénommée Mennel, qui avait connu un grand succès en interprétant une version fort originale de Halleluya de Leonard Cohen dans l’émission The Voice, sur TF1, a finalement dû quitter l’émission après une polémique née d’anciens tweets.

Inspirés du complotisme en vogue dans certains milieux, ils ont consisté à jeter le trouble sur la responsabilité du terrorisme après l’attentat de Nice (« Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement », a-t-elle osé écrire) comme après l’assassinat du Père Hamel, ou à valoriser des personnages comme Tariq Ramadan ou Dieudonné à travers des partages sur son compte Facebook.

Jusqu’à preuve du contraire, Mennel n’a pas été invitée sur un plateau de télévision dans une émission de débat.

Lire la suite sur www.marianne.net…

Au coeur d’une violente polémique, la jeune femme au timbre de voix cristallin a annoncé son départ dans une vidéo postée vendredi 9 février, sur Facebook.

Mettre un terme à la controverse née après l’exhumation par certains internautes d’anciens messages postés sur son compte Facebook, après les attentats survenus à Nice et à Saint-Etienne-du-Rouvray, en juillet 2016.

Avant elle, Cotillard ou Kassovitz ont proféré des énormités sur le 11 Septembre
La suite après cette publicité

1Une prestation remarquée
Les téléspectateurs ont découvert samedi 3 février, Mennel, jeune chanteuse de 22 ans, aux traits angéliques et à la voix claire.

Lire la suite sur teleobs.nouvelobs.com…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn