Marlène Schiappa partage les insultes « dégradantes » qu’elle reçoit

« Ne rien dire, c’est couvrir » : Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes, reçoit « tous les jours » des insultes et des vidéomontages « dégradants ».

Elle a souhaité partagé tous ces messages sur Twitter, mercredi.

Lire la suite sur www.ledauphine.com…

Elle précise : « Ce n’est pas la première hélas, mais en général je n’en parle pas.

Depuis 18 mois, comme la plupart des femmes politiques, je suis la cible de harcèlement et de propos haineux et là ça a dépassé un stade, avec des mesures coordonnées. »

Elle remarque encore que « pour les hommes, ce n’est pas le même vocable qui est utilisé.

Lire la suite sur www.lci.fr…

La secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes a été visée par une vague de cyber-harcèlement après s’être insurgée contre la cagnotte de soutien à l’ex-boxeur Christophe Dettinger.

Cible de menaces et d’attaques récurrentes sur les réseaux sociaux, Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes contre-attaque.

Elle a annoncé mercredi 9 janvier porter plainte et s’en est expliquée, jeudi sur France Inter.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Après s’être opposée à la cagnotte en ligne en soutien à l’ex-boxeur Christophe Dettinger, Marlène Schiappa a reçu de très nombreuses insultes sur les réseaux sociaux.

« Marlène Schiappa relève que le « champ lexical » des insultes adressées aux femmes politiques n’est pas le même que pour les hommes.

« Une loi sur les « contenus haineux »Avec la garde des Sceaux Nicole Belloubet, le secrétaire d’État au numérique Mounir Mahjoubi et Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, Marlène Schiappa travaille « sur une loi qui permet de retirer les contenus haineux ».

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…