Mamoudou Gassama va recevoir une récompense aux États-Unis

Déjà honoré en France et au Mali, celui qui a été surnommé « Spiderman » pour avoir sauvé un enfant suspendu à un balcon à Paris a été invité à Los Angeles pour participer aux BET Humanitarian Awards, rapporte
Le Parisien
.

Un sauvetage périlleux le 26 mai dernier
« Ravis d’accueillir Mamadou Gassama au consulat cet après-midi.

Bon vol vers les États-Unis et Los Angeles pour recevoir dimanche un BET Award récompensant son action héroïque fin mai à Paris.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Après avoir reçu la médaille de la Ville de Paris, Mamoudou Gassama, l’homme qui a sauvé un enfant supendu dans le vide en mai dernier, recevra un « Humanitarian Award » ce dimanche à Los Angeles lors de la cérémonie des BET Awards.

Ces derniers ont été lancés en 2001 par la chaîne Black Entertainement Television (BET) pour valoriser les personnalités issues de la communauté afro-américaine et d’autres minorités.

Cinq autres personnes seront récompensées avec Mamoudou Gassama pour avoir fait preuve de courage et de bravoure.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Mamadou Gassamé doit être récompensé dimanche à Los Angeles par un « humanitarian award » lors de la cérémonie des BET Awards.

Ces récompenses sont organisées par la chaîne de télévision «Black entertainment television et visent à récompenser les personnes issues de la communauté afro-américaines qui se sont distinguées.

L’ambassade américaine de Paris s’est d’ailleurs dit ravie « d’accueillir Mamadou Gassama au consulat cet après-midi » et lui souhaite un bon vol pour recevoir sa récompense.

Lire la suite sur www.lci.fr…

Mais le jeune migrant malien qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d’un immeuble à Paris fin mai, se prénomme officiellement Mamadou.Comme l’indiquait Libération dans le portrait que le quotidien faisait du jeune héros, le prénom de celui que les réseaux sociaux ont surnommé « Spiderman » est orthographié « Mamadou » sur ses papiers d’identité, mais il est prononcé « Mamoudou » par ses proches.

« Son prénom a toujours été Mamadou », confirme à franceinfo, samedi 23 juin, Djeneba Keita, l’adjointe au maire PCF de Montreuil (Seine-Saint-Denis) devenue une sorte d’attachée de presse du jeune héros.

Mais « quand la police a vérifié ses papiers italiens » – ceux donnés par les autorités italiennes au migrant à son arrivée en Europe en 2013 après sa seconde tentative de traversée de la Méditerranéee – « et son acte de naissance », « c’était bien écrit Mamadou », précise Djeneba Keita.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…