Mad Catz : Rock Band mou

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

En février 2016, Mad Catz mettait à la porte 37% de son personnel y compris le PDG, le chef du conseil d’administration et un des vice-président.

En juin 2016, Mad Catz annoncait une perte de 11,6 millions de dollars pour l’année fiscale contre un profit de 4,7 millions de dollars l’année d’avant.

Mad Catz a misé gros sur le titre en assurant aussi bien la distribution du jeu que la production des guitares en plastique et le jeu n’a clairement pas rempli les objectifs de vente.

Lire la suite sur www.factornews.com…

On savait Mad Catz en grande difficulté, mais le couperet vient de tomber : le fabricant d’accessoires pour PC et consoles vient de se déclarer en faillite annonce Reuters.

Plombé par l’énorme échec de Rock Band 4 – perdant au passage 11 millions de dollars, la société n’a pas réussi à se relever.

Consécutivement à cette décision, les divisions de Mad Catz de par le monde vont fermer leurs portes, à l’image de Mad Catz Espagne, qui a diffusé un bref message sur Twitter pour remercier les fans.

Lire la suite sur fr.ign.com…

C’est la fin pour l’accessoiriste Mad Catz.

Mad Catz, soci�t� c�l�bre pour ses accessoires, vient d’annoncer la cessation imm�diate de son activit�.

Mad Catz explique qu’en 2016, son Conseil d’Administration a form� un comit� sp�cial dont le but �tait de « chercher et �valuer des alternatives strat�giques » dont faisait partie la vente de l’entreprise.

Lire la suite sur www.gameblog.fr…

Lire la suite sur www.gamekult.com…

Après plusieurs déboires en bourse, le célèbre constructeur d’accessoires annonce qu’il va devoir mettre la clé sous la porte…
L’entreprise américaine a débuté ses activités en 1989 à San Diego en Californie.

Au fil du temps, elle s’est spécialisée dans la fabrication de manettes, de casques, de clavier, de souris, etc.

Aucune solution de rachat viable n’a été proposée, Mad Catz n’a pas eu d’autres choix que de déclarer faillite.

Lire la suite sur www.game-focus.com…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn