Lyon : un autre prêtre soupçonné d'agressions sexuelles

En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d’intérêt. réagir Le diocèse de Lyon et son évêque, le cardinal Barbarin, sont dans la tourmente depuis la révélation de plusieurs affaires d’agressions sexuelles.

Selon le site internet M6info, qui a révélé l’information, le parquet de Lyon a ouvert jeudi une enquête préliminaire visant des faits d’exhibitions et d’agressions sexuelles commises par un prêtre du deuxième arrondissement de la ville, déjà ciblé par une enquête il y a plusieurs années.

Un nouveau prêtre lyonnais est soupçonné d’agressions sexuelles, alors que le diocèse et son évêque, le cardinal Barbarin, sont dans la tourmente depuis la révélation de plusieurs affaires.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Mercredi, les locaux de l’évêché de Lyon ont fait l’objet de perquisitions dans le cadre des enquêtes portant sur des agressions sexuelles commises par plusieurs prêtres lyonnais et qui, selon les victimes, ont été tues par le cardinal Barbarin.

La victime avait déjà porté plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui » et « provocation au suicide » contre le prêtre lyonnais qu’il accuse d’agressions sexuelles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

People – à 17h07Saurez-vous reconnaître cet ancien enfant star ? le 31 mars 2016 à 21h55 , mis à jour le 31 mars 2016 à 22h55. affa[email protected]html’) » href= »# » rel= »nofollow »>Prêtre suspecté de pédophilie à Lyon : les plaintes considérées comme non-prescritescardinal barbarin , pédophile , lyon Faits divers Un nouveau prêtre lyonnais est soupçonné d'agressions sexuelles, alors que le diocèse et son évêque, le cardinal Barbarin, sont dans la tourmente depuis la révélation de plusieurs affaires.

Selon le site internet M6info, qui a révélé l’information, il s’agit d’un prêtre du deuxième arrondissement de la ville, déjà ciblé par une enquête il y a plusieurs années, et visé pour des faits d’exhibitions et d’agressions sexuelles.

Sports – à 07h23Imbroglio autour du classement de Yannick Agnel : « J’applique le règlement », se défend l’arbitre Sports – à 07h16Yannick Agnel privé de JO en individuel: « Je pensais avoir tout vu dans ma carrière, mais alors là..

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

S’il n’était pas lui-même impliqué dans l’affaire, Mgr Barbarin se serait sans doute amusé à voir dans ces « no sé » protégeant la puissante institution inca une métaphore de celle qui ébranle aujourd’hui le diocèse de Lyon : les autorités de l’Eglise sont accusées d’avoir couvert par leur silence les agressions sexuelles du Père Bernard P. de la fin des années 1970 au début des années 1990 sur des scouts de Sainte-Foy-lès-Lyon, banlieue huppée de l’ouest lyonnais ; d’en avoir été averties en 1982, puis en 1991 ; d’avoir malgré cela maintenu le prêtre en fonction auprès d’enfants jusqu’en août 2015.

D’avoir, une fois de plus, préféré l’omerta et quelques mutations temporaires du prêtre à la mise en cause de l’institution. « No sé »… En 2003, nommé à Lyon depuis un an, le cardinal nous confiait justement son péché mignon : repérer dans « Tintin » les enseignements sur notre société et sur les questions spirituelles.

Ils cherchent leur ami le professeur Tournesol, enlevé pour avoir commis le sacrilège de s’être emparé du bracelet sacré de l’Inca. « No sé !  » est la seule réponse qu’ils obtiennent des Indiens muselés par leur soumission à l’Inca, superbe et mystérieux gardien du temple à l’autorité quasi papale.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Selon le site M6info, un nouveau prêtre lyonnais est soupçonné d’agressions sexuelles alors que le diocèse et son évêque, le cardinal Barbarin, sont dans la tourmente depuis la révélation de plusieurs affaires.

Exclusif La stratégie de la mouche : pourquoi le terrorisme est-il efficace ? « Je suis de la presse ! "La précarité n'est pas un métier" : 1. PHOTOS. PHOTOS.

Il s’agit d’un prêtre du deuxième arrondissement de la ville, déjà ciblé par une enquête il y a plusieurs années, selon le site d’information.

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com…

Or ces victimes jugent insupportable de voir, des années plus tard,  resurgir le prêtre qui les a violentées, auquel l’Eglise a confié une fonction, ‘un ministère’, comme on dit dans l’Eglise catholique », poursuit le spécialiste, qui n’exclut pas que d’autres affaires resurgissent bientôt.

Depuis les années 2000, d’ailleurs, les affaires semblent sortir au grand jour : en 2010, il y avait, selon une enquête de la Conférence des évêques de France, 51 prêtres mis en examen pour des faits liés à la pédophilie et neuf en prison.

Surtout, le document liste une série de « signaux d’alerte » pour repérer les enfants victimes (tristesse inexpliquée, silence, refus de jouer, maux de ventre, peur des adultes, « masturbations compulsives » etc. ) et les potentiels agresseurs (absence de travail d’équipe, existence de rumeurs insistantes, volonté de s’entourer du même groupe d’enfants, « multiplication excessive » des cadeaux etc. ) Le texte incite également à faire attention à la « carrière » des prêtres : s’il a été déplacé de paroisse en paroisse sans raison explicite, c’est un potentiel « signal d’alerte ».

Lire la suite sur www.europe1.fr…

A quand des 10aines d'articles sur un rapport du gouvernement qui a montré qu'une 30aine de profs ont été condamnés pour pédophilie en 2015? le cardinal barbarin n'a point dénoncé le dit prêtre car il y avait prescription canonique, s'est défendu le cardinal barbarin sur RCF en février , alors du point de vue canonique les faits serait anciens et pardonnables , monsieur barbarin confirme qu'il a bien maintenu à son poste le dit prêtre en connaissance de cause , il a dit a la radio qu'il avait bien été informé de ces agissements par ce prêtre , il a donc fait convoquer ce prêtre qui a reconnu les faits, tout en lui assurant que rien ne s'était passé depuis…. une agression sexuelle qu'elle soit sur un enfant ou une grande personne a l'école ou dans la rue reste une agression sexuelle et non un doigts trempé dans un pot de confiture…… ce dit monsieur ( barbarin ) n'est qu'un citoyen comme tous français , il n'est point au dessus des lois , c'est un un justiciable comme les autres , qu'il soit cardinal curé professeur d'école ou cosmonaute … ces enfants doivent avoir réparation …. que cela soit dans la fonction publiques comme l'église ..

Les rencontres entre Philippe Barbarin et les familles des victimes font suite à une demande de pardon formulée par le cardinal lors de la messe chrismale, le mercredi de la semaine sainte, le 23 mars. «Je me sens dans l’obligation d’assumer tout le mal commis par quelques prêtres et de demander personnellement pardon pour les dommages qu’ils ont causés en abusant sexuellement des enfants», avait-il déclaré, citant des paroles du pape François.

Dans le diocèse d’Orléans (Loiret), une telle structure existe depuis un an et demi. «En rencontrant des victimes, l’évêque, Mgr Jacques Blaquart, a pris conscience des terribles dégâts causés par les abus sexuels de prêtres, notamment sur le plan spirituel», explique Jean-Pierre Evelin, chargé de la communication du diocèse. «Une cellule composée de six bénévoles, un psychothérapeute, une infirmière, un prêtre, un diacre et deux femmes spécialisées dans l’accompagnement spirituel, assure désormais un suivi personnalisé pour les victimes», précise-t-il.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. 22H02
Affaire de prêtre pédophile à Lyon: un nouveau suspect 20H29
SFR victime de l’application Periscope 19H22
Loi travail : près de 390 000 manifestants, selon les autorités 19H04
Canal Saint-Martin: la remise en eau a commencé, la navigation… 18H51
Le canal Saint-Martin retrouve son eau 18H12
Le 1er avril expliqué en une minute. 16H52
Condamnation requise contre les « cols rouges » de Drouot pour… 16H29
Pas de libération conditionnelle pour Patrick Henry, détenu depuis… 16H29
Attentat déjoué en France : ce que Reda Kriket a dit en garde à vue 16H07
Attentat déjoué en France: opération policière en cours à Courtrai 15H18
Fin de l’enquête sur la mort du militant antifasciste Clément Méric 15H11
Neuilly : deux têtes de porc devant la résidence de l’ambassadeur… 14H59
Jeunes contre la loi travail: lycées bloqués, défilés et quelques… 14H34
Notre palmarès 2016 des lycées est arrivé ! 14H06
Un policier placé en garde à vue après des violences contre un lycéen 13H50
La trêve hivernale touche à sa fin 13H34
Le Foll promet un « référent » sur le bien-être animal dans chaque… 13H16
Cote de confiance: Hollande s’effrite encore à 15%, Valls limite… 13H15
Loi travail: environ 200 lycées bloqués en France 12H57
Trêve hivernale, à minuit c’est fini 12H50
Palmarès des lycées : comment devenir un bon bahut 12H39
Nous avons retrouvé le manteau de saint François d’Assise 12H24
Coups contre un lycéen à Paris: un policier en garde à vue 11H36
Loi travail: 24,2% des cheminots en grève, selon la direction 11H10
La Belgique autorise l’extradition d’Abdeslam vers la France 10H27
Loi travail: des lycées bloqués, certains fermés à Paris 09H51
Maltraitance animale : Stéphane Le Foll souhaite un délégué par…

Les locaux de l’évêché de Lyon, dirigé par le cardinal Barbarin, ont été perquisitionnés mercredi dans le cadre d’enquêtes sur des faits de non-dénonciation d’agressions sexuelles commises par des prêtres, au coeur d’un scandale qui secoue le diocèse depuis des mois.

L’une concerne des accusations de « non-dénonciation » d’agressions sexuelles et de « mise en danger de la vie d’autrui », émanant de quatre victimes du père Bernard Preynat, un prêtre mis en examen le 27 janvier pour des faits commis entre 1986 et 1991 sur de jeunes scouts qu’il encadrait dans la banlieue de Lyon.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Une perquisition a eu lieu mercredi matin dans les locaux de l'évêché à Lyon dans le cadre d'une enquête ouverte pour non-dénonciation d'agressions sexuelles à l'encontre de responsables du diocèse, dont le cardinal Philippe Barbarin, selon une source …

Lyon – Une perquisition a eu lieu mercredi matin dans les locaux de l'évêché à Lyon (est de la France), dans le cadre d'une enquête ouverte pour non-dénonciation d'agressions sexuelles à l'encontre de responsables de ce diocèse, dont le cardinal … IIllustration.

Une perquisition a eu lieu ce mercredi matin dans les locaux de l'évêché à Lyon dans le cadre d'une enquête ouverte pour non-dénonciation d'agressions sexuelles à l'encontre de responsables du diocèse à la suite des faits de pédophilie reprochés au …

Lire la suite sur news.google.fr…