L’Italie dresse un tableau préoccupant de la force de ses mafias

Une semaine après la mort de Toto Riina, parrain historique de Cosa Nostra, l’Italie a dressé à Milan un état des lieux préoccupant de la force de ses mafias, qui gangrènent le Sud, se développent encore au Nord et visent désormais le monde virtuel.

Le parrain de la mafia sicilienne Toto Riina, lors de son procès, le 8 mars 1993 à Palerme © Alessandro FUCARINI AFP/Archives »Elles multiplient l’argent dans des proportions incroyables, et cet argent finit par entrer dans notre économie, par se transformer en entreprises, en activités économiques, souvent gérées par des personnes honnêtes et respectables », a expliqué Federico Cafiero De Raho, qui a pris la succession de M. Roberti.

« Là où elles arrivent avec leurs entreprises, les mafias s’emparent du marché, conditionnant le secteur.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…