Ligue 1 : le match Monaco

Après PSG – Montpellier et Toulouse – Lyon, c’est au tour des rencontres Monaco – Nice, Angers – Bordeaux et Saint-Etienne – Marseille d’être reportées à une date ultérieure.

Sur les dix matches initialement programmés ce week-end pour le compte de la 17e journée du championnat de France, la moitié a ainsi été frappée d’un report.

Initialement programmé vendredi en ouverture de la 17e journée, le derby azuréen ne se jouera ainsi pas cette semaine « à la demande du gouvernement princier de la Principauté de Monaco et en lien avec la Préfecture des Alpes-Martimes », indique la LFP dans un communiqué.

Lire la suite sur www.eurosport.fr…

En poursuivant votre navigation sur
www.lequipe.fr, vous acceptez les CGU ainsi que l’utilisation de cookies et de technologies similaires, y compris celle de partenaires tiers, pour vous proposer des contenus pertinents et des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêts.

En savoir plus sur les cookies.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Lire la suite sur www.nicematin.com…

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…

Après PSG-Montpellier et Toulouse-Lyon, c’est désormais Monaco-Nice qui est reporté à une date ultérieur, qui n’a pas encore été fixée.

La LFP indique qu’il s’agit d’une « demande du gouvernement princier de la Principauté de Monaco et en lien avec la Préfecture des Alpes-Maritimes ».

La raison de tous ces reports est « l’acte 4 » de la manifestation des gilets jaunes, prévu tout le week-end et qui va mobiliser les forces de l’ordre sur d’autres endroits que les stades de football.

Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com…