L'homme abattu vendredi près de Lyon, un indic de l'ancien superflic Neyret ?

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Selon le site du quotidien Le Progrès, la victime, Abdel-Ali L., alias « Lali », avait été désignée dans le dossier Neyret comme un informateur de l’ex-numéro 2 de la PJ lyonnaise, dont le procès pour corruption présumée s’ouvre lundi à Paris.

D’ailleurs, la victime, un homme au « lourd passé judiciaire », n’a pas été inquiétée par les juges parisiens et n’a pas été citée comme témoin au procès de l’ancien superflic devant le tribunal correctionnel de Paris.

La victime prise à partie avant d’être tuée
 
Abdel-Ali L. a été tuée vendredi peu avant 21H30 par les coups de feu tirés par deux hommes à moto, qui ont aussitôt pris la fuite, selon la police judiciaire, chargée de l’enquête.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Mis en examen dans une affaire de braquage, commis en Suisse en 2010, Abdel-Ali L. avait été remis en liberté depuis quelques mois, sous contrôle judiciaire.

Son passé judiciaire était marqué de plusieurs condamnations, dont la plus récente mentionnait une peine de deux ans de prison pour blanchiment en relation avec un trafic de stupéfiants.En novembre 2015, il avait fait l’objet d’une perquisition administrative dans le cadre de l’état d’urgence, car les autorités suspectaient un lien possible avec la mouvance islamiste, après sa période de détention.

Le nom d’Abdel-Ali L, alias « Lali », a été cité dans le dossier d’instruction, sous forme de rumeurs, de dénonciations, d’écoutes téléphoniques, sans preuve formelle.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…

Selon nos confrères du Progrès (Edition de ce samedi) les faits se sont produits au tout début du cours de la République.

Un homme d’une quarantaine d’années s’effondrait sur le trottoir tandis que ses meurtriers prenaient la fuite.Malgré les soins prodigués par les services de secours rapidement sur place, l’homme est décédé de ses blessures.

Un important cordon de sécurité a fermé cette portion du cours de la République à ses deux extrémités.

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…

L’homme  abattu vendredi soir par deux individus à moto à Villeurbanne, en banlieue lyonnaise, pourrait avoir été un « indic » de Michel Neyret, rapporte Le Progrès.

Selon le quotidien, Abdel-Ali L., dit « Lali », âgé de 38 ans, avait été désigné dans le dossier Neyret comme un informateur de l’ex-commissaire de la PJ de Lyon, dont le procès s’ouvre lundi pour corruption.

Des rumeurs, des écoutes téléphoniques, ainsi qu’une lettre anonyme, avaient présenté Lali comme un « indic », pouvant avoir déjà bénéficié de protection.

Lire la suite sur www.metronews.fr…

Deux jours avant l’ouverture de l’ex-grand flic Michel Neyret, le Progrès affirme que Abdel-Ali L., connu sous le pseudonyme de Lali, âgé de 38 ans, abattu dans la rue par un commando à moto, avait été désigné dans le dossier Neyret comme un informateur de l’ancien commissaire de la PJ de Lyon.

Michel Neyret avait catégoriquement démenti cette information face aux juges d’instruction parisiens, affirmant qu’il n’était ni un informateur, ni un personne protégée.

D’ailleurs, la victime, un homme au « lourd passé judiciaire », n’a pas été inquiétée par les juges parisiens et n’a pas été citée comme témoin au procès de l’ancien superflic devant le tribunal correctionnel de Paris.

Lire la suite sur www.rtl.fr…

| AFP
Un homme a été abattu vendredi soir au cours d’une fusillade en plein centre de Villeurbanne, près de Lyon.

La scène s’est déroulée, vendrerdi soir, en plein centre-ville et à deux pas de la mairie de Villeurbanne, une ville de la banlieue de Lyon.

La victime, au « lourd passé judiciaire », a été tuée peu avant 21 H 30 par des coups de feu tirés par deux hommes à moto, qui ont aussitôt pris la fuite, ont indiqué des sources policières.

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Un homme d’une quarantaine d’années a été abattu vendredi soir peu avant 21 h 30, au cours d’une fusillade en plein centre de Villeurbanne, en banlieue de Lyon.

La victime, au « lourd passé judiciaire », a été tuée par les coups de feu tirés par deux hommes à moto, qui ont aussitôt pris la fuite.

Originaire de Vaulx-en-Velin, la victime, connue pour vols et trafic de stupéfiants, avait été condamnée dans un dossier de braquage il y a quelques années devant les assises du Rhône.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

La victime, au « lourd passé judiciaire », a été tuée peu avant 21H30 par les coups de feu tirés par deux hommes à moto, qui ont aussitôt pris la fuite, a indiqué cette source à l’AFP, confirmant une information du quotidien Le Progrès.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Lyon
« Il ne s’agit pas a priori d’arme automatique », a-t-on précisé.

Selon des témoins du meurtre, cités par le Progrès, la victime, « a priori seule », aurait été prise à partie par des individus à pied, juste avant d’être abattue par les deux hommes à moto.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn