L'Europe interdit la pêche en eaux profondes au-delà de 800 mètres

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

On n’a pas obtenu tout ce que nous voulions, mais c’est quand même une grande avancée pour les fonds marins, s’est réjoui Yannick Jadot, député européen écologiste, qui a participé au dialogue entre les trois institutions européennes.

Championne médiatique, redoutée des partisans de la pêche profonde, Bloom s’est illustrée, entre autres, par l’intérêt qu’elle est parvenue à susciter auprès du grand public sur une question comme celle des poissons des grands fonds.

Les ONG souhaitaient que la fin du chalutage profond s’appliquât aux pêcheurs européens, y compris dans les eaux internationales.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Dans les eaux autorisées, la pêche en profondeur ne pourra être pratiquée que si la zone a déjà été exploitée par le passé entre 2009 et 2011.

L’accord intervient près de quatre ans après la publication des premières propositions de Bruxelles sur ce type de pêche, au poids assez faible dans l’UE, mais très sensible pour l’environnement.

La pêche en eaux profondes ne représente qu’environ 1% des débarquements de l’Atlantique Nord, mais elle constitue « le plus grand risque de destruction des écosystèmes marins vulnérables et irremplaçables », soulignait la Commission européenne en juillet 2012, lorsqu’elle a mis sur la table ses propositions.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Dans les eaux autorisées, la pêche en profondeur ne pourra être pratiquée que si la zone a déjà été exploitée par le passé entre 2009 et 2011.

La pêche en eaux profondes ne représente qu’environ 1% des débarquements de l’Atlantique Nord, mais elle constitue «le plus grand risque de destruction des écosystèmes marins vulnérables et irremplaçables», soulignait la Commission européenne en juillet 2012, lorsqu’elle a mis sur la table ses propositions.

Les espèces qui n’ont pas d’intérêt commercial (20% à 40% des captures) sont ainsi rejetées mortes à la mer, comme les requins menacés d’extinction.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

ENVIRONNEMENT – Après plusieurs années de procédure législative, les élus européens ont adopté vendredi 30 juin, un projet visant à interdire le chalutage en eaux profondes, réputé très destructeur pour les fonds marins, mais farouchement défendu par les industriels de la pêche.

Cette mesure s’inscrit dans un nouveau plan de protection des fonds marins européens, prévoyant notamment l’interdiction du chalutage au-dessous de 800 mètres de profondeur et la fermeture de zones abritant des écosystèmes marins vulnérables tels que des coraux.Dans les eaux autorisées, la pêche en profondeur ne pourra être pratiquée que si la zone a déjà été exploitée par le passé entre 2009 et 2011.

Un ancien dispositif « faible et inadapté » Le futur règlement « pêche profonde » vise à remplacer celui de 2002, considéré comme « faible et inadapté » par les associations écologistes.

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…

Lire la suite sur rue89.nouvelobs.com…

Les États membres devront communiquer en toute transparence les navires ciblant les espèces profondes, leurs captures, les emplacements des écosystèmes vulnérables, les études d’impact… La Commission européenne adaptera la zone de pêche autorisée en conséquence, chaque année, via des actes délégués.

Et trois articles de la précédente réglementation européenne pêche profonde, qui incluait la zone Cpane, continueront de s’appliquer : ceux sur les ports désignés, les autorisations de pêche et les déclarations des États membres à la Commission européenne, pour éviter tout recul, car ces éléments ne sont pas inclus dans la réglementation pêche profonde de la convention Neafc de 2014 (qui par ailleurs est proche du texte qui vient d’être adopté pour l’Union européenne, hormis la mention des 800 mètres).

Du côté des institutions, le commissaire européen Karmenu Vella salue « un compromis équilibré qui protégera notre environnement profond et nos espèces profondes, tout en mettant fin à l’incertitude des pêcheurs européens, à la recherche d’une activité prospère et durable ».

Lire la suite sur www.lemarin.fr…

Vous l’aimez tellement ce coin de Terre (un paysage, une faune, une flore, une plage, une montagne, un ruisseau, un fleuve …).

Vous voulez le protéger ou partager sa beauté.

Lire la suite sur maplanete.blogs.sudouest.fr…

Victoire pour les écologistes : le Parlement européen, le Conseil des ministres et la Commission européenne ont conclu un accord, le 30 juin 2016, concernant la réglementation du chalutage en eau profonde : le règlement inclura l’interdiction du chalutage profond à plus de 800 mètres de profondeur et devrait fermer les zones où des écosystèmes marins vulnérables se trouvent ou sont susceptibles de se trouver.

Cet accord intervient près de quatre ans après la publication par la Commission européenne d’une proposition de nouveau règlement sur la pêche en eau profonde dans l’Atlantique nord-est, et deux ans et demi après l’adoption par le Parlement de sa position.

« Cet accord permet d’effectuer de réelles avancées sur le respect des engagements pris par l’UE au niveau de l’Assemblée générale des Nations unies, et d’améliorer leur mise en œuvre dans le but de protéger les écosystèmes profonds des eaux européennes », explique dans un communiqué Matthew Gianni, représentant de la Deep Sea Conservation Coalition, une organisation regroupant des organisations non gouvernementales, groupes de pêcheurs et instituts politiques et juridiques. « 

Lire la suite sur www.sciencesetavenir.fr…

Lire la suite sur news.google.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn