Les vérités du retraité Philippe Mexès

4

Une interview-vérité dans laquelle le défenseur passé par l’AJ Auxerre, l’AS Roma et l’AC Milan a annoncé officiellement que sa carrière était désormais terminée depuis plus d’un an alors que son nom circulait encore du côté de quelques clubs français (Olympique de Marseille), italiens (Venezia) et roumains (Dinamo Bucarest), il y a quelques semaines.

Qu’on arrête aussi de leur dire qu’ils sont le fils ou la fille de… », a-t-il confié, souhaitant se concentrer plus que jamais sur sa famille, qu’il a trop longtemps dû laisser de côté à cause de sa carrière.

« Mais je ne suis pas Zidane, Totti ou Thuram !

Lire la suite sur www.footmercato.net…

Interrogé par France Football, l’ex-défenseur central révèle que l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille étaient fortement intéressés par ses services dans le passé.

EDEN School Publicité
EDEN School L'école digitale et numérique des 14/18 ans en rupture scolaire

J’ai aussi eu Marseille plusieurs fois, surtout quand Didier Deschamps a repris l’équipe.

Il est venu me voir, il voulait m’associer à Adil (Rami, ndlr), qu’il voulait aussi.

Lire la suite sur news.maxifoot.fr…

« Gérard Houllier m’avait sondé à une période où j’étais un peu en difficulté avec la Roma, a relaté le joueur.

Mais ce n’était pas moi » (…) « Deschamps est venu me voir, il voulait m’associer à Adil Rami, qu’il voulait aussi.

Il voulait également (Jérémy) Ménez », a expliqué l’ancien joueur d’Auxerre qui aurait donc pu finir sa carrière en France.

Lire la suite sur www.sport.fr…

Il n’en a pas fait l’annonce mais Philippe Mexès a tiré un trait sur sa carrière professionnelle voilà un an et demi.

Après 12 saisons passées en Italie, à Rome puis à Milan, Philippe Mexès pourtant aurait pu prolonger le plaisir.

Il n’y avait pas beaucoup plus haut en France à ce moment-là. »

Lire la suite sur www.sports.fr…