Les Ghanéens dans l'attente des résultats de la présidentielle

M. Akufo-Addo est apparu décontracté mercredi matin lors de son vote dans sa ville de Kibi, à deux heures de route au nord d’Accra.

« Apporter l’eau courante dans un village et changer ainsi les vies de ceux qui y vivent est aussi important pour moi que de construire l’échangeur autoroutier Kwame Nkrumah » à Accra, a-t-il dit après avoir déposé son bulletin dans l’urne, sous les yeux des observateurs de la Cédéao, l’organisation régionale d’Afrique de l’Ouest.

– Tensions –
M. Mahama, 58 ans, peut se féliciter d’avoir instauré une discipline fiscale mais son mandat a été entaché par un ralentissement économique (3,3% en 2016), notamment dû à la chute des cours des matières premières dont le Ghana est fortement dépendant (or, cacao, pétrole,…), et par des scandales de corruption au sein de l’administration.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Dans la capitale du Ghana, personne ne se hasarde à faire de prédictions : le parti au pouvoir et le principal parti d’opposition seraient au coude-à-coude à l’issue d’une campagne présidentielle et législative qui, dans les deux camps, a souvent versé dans le populisme.

La corruption, cheval de bataille de Nana
Le Nouveau parti patriotique (NPP), un parti d’opposition parfois décrit comme « libéral-conservateur », tente de reconquérir le pouvoir après avoir été chassé de Flagstaff House, la présidence ghanéenne, en 2004.

Son candidat à la présidentielle, Nana Akufo-Addo, avocat et ex-ministre (de la Justice, puis Affaires étrangères), a mis l’accent sur la lutte contre la corruption, qui aurait augmenté sous le président sortant, John Dramani Mahama — un sentiment dont les partisans de l’opposition se sont volontiers fait l’écho pendant la campagne.

Lire la suite sur www.rfi.fr…

Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters.

Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon.

Lire la suite sur www.boursorama.com…

> À lire aussi : Le Ghana pleure la reine mère du royaume Ashanti
Chrétien de 58 ans, candidat du Congrès national démocratique (National Democratic Congress, NDC), John Dramani Mahama est au pouvoir depuis quatre ans et demi.

Après le record de 2014, la croissance économique du Ghana connaît un net recul.

À 72 ans, il est le candidat du principal parti de l’opposition, le New Patriotic Party (NPP).

Lire la suite sur www.la-croix.com…

Kibi (Ghana) (AFP) – Les Ghanéens ont commencé à voter mercredi pour le premier tour de la présidentielle qui oppose le chef de l’Etat John Dramani Mahama, dont le mandat a été marqué par des difficultés économiques et des scandales de corruption, au principal candidat de l’opposition Nana Akufo-Addo.

Sept candidats sont en lice pour le premier tour, dont une ex-Première Dame, Nana Konadu Agyeman-Rawlings, mais la bataille annoncée comme serrée se jouera vraisemblablement entre les rivaux historiques: le président Mahama du Congrès national démocratique (National Democratic Congress, NDC) et le leader du NPP (Nouveau parti patriotique).

Il peut se féliciter d’avoir instauré une discipline fiscale mais son mandat a été entaché par un ralentissement économique, notamment du à la chute des cours des matières premières dont le Ghana est fortement dépendant (or, cacao, pétrole,…), et à des scandale de corruption au sein de l’administration, particulièrement de la justice.

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com…

Lire la suite sur koaci.com…

Le président John Dramani Mahama a voté mercredi, dans les élections générales au Ghana, dans sa ville natale de Bole Bamboi dans la circonscription de Bole dans la région du nord du pays, à quelque 566 km au nord de la capitale.

M. Mahama, candidat à la réélection dans une campagne présidentielle âprement disputée, s’est rendu à Bole en hélicoptère mardi soir, après un discours à la nation avant l’élection.

Le Ghana est amour !

Lire la suite sur french.peopledaily.com.cn…

Le premier tour de la présidentielle au Ghana démarrait ce jeudi.

Sept candidats sont en lice pour ce premier tour, dont l’ex-Première Dame Nana Konadu Agyeman-Rawlings.

Majorité
Les résultats de ce vote sont attendus ce jeudi soir, si aucun des deux principaux partis ne remportent la majorité (50%), un second tour aura lieu courant décembre.

Lire la suite sur www.affairesinternationales.fr…