Les Bleus en finale de la Coupe du monde après une demie maîtrisée contre la Belgique

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir Eden Hazard lui répondre, mais son centre a été coupé in extremis par Umtiti au premier poteau (6e).

Un grand Hugo Lloris, encore auteur d’une parade exceptionnelle sur une frappe en pivot d’Alderweireld (21e), a sauvé les siens, comme il l’avait fait contre l’Uruguay.

Après une première période difficile, face aux changements de rythme impulsés par Hazard notamment, ils ont resserré leur bloc en seconde et n’ont plus laissé le moindre espace pour éteindre le capitaine belge.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Au tour précédent, face à l’Uruguay, il avait sorti l’un des plus beaux arrêts de la Coupe du monde sur une tête de Martin Caceres.

Comme depuis le début de la Coupe du monde, Umtiti n’a pas été aussi impeccable que Varane, même s’il l’a bien aidé à contenir Lukaku.

Mais il s’est rattrapé à la 51e en ouvrant le score sur un corner frappé par Antoine Griezmann.

Lire la suite sur rmcsport.bfmtv.com…

Il est sauvé par Varane sur une frappe d’Hazard (19e) avant d’effectuer un arrêt de grande classe devant Alderweireld (21e).

Si défensivement il a été indispensable, bloquant Nacer Chadli, il a été moins performant offensivement, notamment sur ses centres, alors qu’il a proposé une solution à de nombreuses reprises.

Mbappé (5) : auteur d’une accélération dévastatrice dès la première minute, il a eu du mal à exister ensuite.

Lire la suite sur www.footmercato.net…

Opinions

Une opinion de Fabrizio Bucella, Docteur en science et professeur ordinaire à l’Université Libre de Bruxelles, sommelier, spécialiste du vin et de la bière (*)

Passant le plus clair de mon temps en France, je professe un amour sincère de la culture hexagonale, mais ce soir, je n’en supporterai pas moins les Diables rouges.

Passant le plus clair de mon temps en France, je professe un amour sincère de la culture hexagonale, de son histoire et de son pinard.

Titi Henry doit se prendre pour Hamlet « être ou ne pas être » entre son job d’entraineur adjoint des Diables rouges et son coeur hexagonal

Alexandre Phalippou, rédacteur en chef du HuffPost, a promis qu’il utiliserait septante au lieu de soixante-dix en cas de victoire belge.

Lire la suite sur www.lalibre.be…

– Les Bleus sont en finale après une victoire au forceps

19h39.

Les Bleus sont concentrés à 20 minutes du coup d’envoi.

La composition de l’équipe de France :

Lloris (cap) – Pavard, Varane, Umtiti, Hernandez – Pogba, Kanté, Matuidi – Mbappé, Giroud, Griezmann.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…