Les acteurs de Dheepan vont jouer ensemble dans un film indien

Kalieaswari Srinivasan et Antonythasan Jesuthasan, les deux acteurs principaux du film de Jacques Audiard, seront de nouveau réunis dans un long métrage tourné en tamoul, dont le tournage débutera en novembre.

Antonythasan Jesuthasan et Kalieaswari Srinivasan, les deux acteurs principaux de Dheepan de Jacques Audiard (sur les écrans mercredi 26 août), se retrouveront prochainement pour les besoins d’un nouveau film.

Kalieaswari Srinivasan et Antonythasan Jesuthasan se retrouveront à l’écran dans un film tourné en tamoul.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

REPLAY – C'est l’événement cinéma de la semaine, la sortie mercredi de "Dheepan", le film de Jacques Audiard, Palme d'or au dernier festival de Cannes.

REPLAY – C’est l’événement cinéma de la semaine, la sortie mercredi de « Dheepan », le film de Jacques Audiard, Palme d’or au dernier festival de Cannes.

Est-ce que cela change quelque chose, dans une vie de metteur en scène et une vie tout court, de recevoir une Palme d’or ?  « Peut-être qu’elles ont changé mais je ne m’en suis pas du tout aperçu », a confié Jacques Audiard à RTL.

Lire la suite sur www.rtl.fr…

Il est bien question de guerre dans le nouveau long-métrage de Jacques Audiard (Un prophète, De rouille et d’os), mais, lorsque le réalisateur met en scène la quête de paix intérieure et de reconstruction de ces réfugiés, le film déploie toute sa sensibilité.

Pour fuir le Sri Lanka en proie à la guerre civile, un homme, une femme et une fillette se font passer pour une famille afin de bénéficier du statut de réfugiés.

Jeux, retraite, santé, internet, loisirs, bons plans partenaires… toute l’actualité de notretemps. com.

Lire la suite sur www.notretemps.com…

Lire la suite sur www.lalsace.fr…

Jacques Audiard: On pourrait avoir l’impression que j’ai voulu faire autre chose qu’avec De rouille et d’os mais en réalité, ce n’est pas le cas.

Après s’être fait remarquer avec Un prophète, il avance un pas plus loin avec De rouille et d’os en s’offrant à l’affiche — aux côtés de Matthias Schoenaerts — une star du calibre de Marion Cotillard.

Mon acteur principal vivait à Paris et j’ai immédiatement senti que c’était le bon, même s’il n’avait pas la moindre expérience professionnelle.

Lire la suite sur www.cinenews.be…

Lire la suite sur www.ledauphine.com…

Lire la suite sur www.bienpublic.com…