Le ton monte entre la Turquie et Israël après le bain de sang à Gaza

Istanbul — L’ambassadeur d’Israël en Turquie a quitté ce pays jeudi après avoir été sommé de partir provisoirement par Ankara qui s’écharpe à coups d’invectives et de sanctions diplomatiques avec l’État hébreu depuis le carnage commis par son armée à Gaza.

L’ambassadeur Eitan Naeh a pris un avion pour Tel-Aviv à l’aéroport d’Istanbul où son départ a été filmé par des médias turcs.

Au moment où M. Naeh quittait le pays, le ministère turc des Affaires étrangères annonçait avoir également demandé au consul général d’Israël à Istanbul de partir provisoirement, au lendemain d’une mesure similaire prise par Israël à l’encontre du consul général turc à Jérusalem.

Lire la suite sur www.ledevoir.com…

Le fils du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, Yair Netanyahou, a créé mercredi une nouvelle polémique sur les réseaux sociaux après avoir publié une image accompagnée d’un texte anti-turc sur Instagram.

En septembre 2017, Yair Netanyahou, a été sous le feu des critiques après avoir diffusé sur les réseaux sociaux une image à connotation antisémite, initialement pour s’en prendre à George Soros.

« Cette caricature est répugnante et elle vient de la maison du Premier ministre israélien », avait déploré le président de l’Union sioniste Yitzhak Herzog à la radio.

Lire la suite sur www.i24news.tv…

Le président turc, issu de la mouvance islamo-conservatrice, soutien le mouvement palestinien du Hamas à Gaza.

Après la convocation de l’ambassadeur israélien à Ankara, où il lui a été demandé de « retourner dans son pays un certain temps », Israël a répliqué en ordonnant au consul turc à Jérusalem de quitter le pays.

Le premier ministre Benjamin Netanyahu a également répondu à Erdogan en affirmant qu’il n’avait pas de « leçons de morale » à recevoir.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…