Le parquet requiert le renvoi du couple Fillon en correctionnelle

Selon les informations du Monde, le parquet national financier (PNF) a signé, mercredi 9 janvier, le réquisitoire préconisant le renvoi devant le tribunal correctionnel de l’ancien candidat à la présidentielle, ainsi que de son épouse Penelope et de son ancien suppléant à l’Assemblée nationale, Marc Joulaud.

Dans un document de 59 pages dont Le Monde a pu prendre connaissance, Aurélien Létocart, vice-procureur au PNF, synthétise près de deux ans d’investigations, dont le déclenchement provoqua la chute de François Fillon et, très probablement, sa défaite à l’élection présidentielle, au printemps 2017.

Au cœur de l’affaire, déclenchée par les révélations du Canard Enchaîné le 25 janvier 2017, le recrutement par François Fillon, puis par son suppléant Marc Joulaud qui lui succéda à l’Assemblée, de la femme de l’ancien premier ministre, au titre de collaboratrice.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Selon les informations du Monde, le parquet national financier a requis ce mercredi le renvoi devant le tribunal correctionnel de François Fillon et de son épouse.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Fillon.

Ce vendredi, le journal Le Monde révèle que le parquet national financier (PNF) a requis à l’encontre de François Fillon, de son épouse Penelope, ainsi que de son ancien suppléant à l’Assemblée nationale, Marc Joulaud, le renvoi devant le tribunal correctionnel.

Lire la suite sur actu.orange.fr…

Le parquet national financier a requis mercredi le renvoi de François Fillon, son épouse Pénélope et son ancien suppléant à l’Assemblée nationale, Marc Joulaud, devant le tribunal correctionnel, dans l’affaire des emplois fictifs de la famille de l’ex-candidat à la présidentielle.

Le parquet national financier (PNF) a signé mercredi un réquisitoire en faveur du renvoi de l’ex-candidat à la présidentielle, son épouse et son ancien suppléant à l’Assemblée nationale Marc Joulaud devant le tribunal correctionnel, révèle Le Monde vendredi.

LIRE AUSSI – Affaire Fillon: des révélations du Canard à la défaite, le récit d’une chute

«Aucune trace écrite, aucun témoignage objectif et concordant n’a pu être mis au jour alors qu’une activité professionnelle réelle, étalée sur plus de dix années, est nécessairement matérialisée par des traces concrètes», note le parquet.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Une élection présidentielle et une instruction plus tard, le parquet national financier a requis le renvoi de François et Penelope Fillon devant le tribunal correctionnel, a-t-on appris confirmant les informations du Monde.

Son ancien suppléant à l’Assemblée nationale, Marc Joulaud, est également visé par ces réquisitions.

Si rien, à l’époque, n’interdit à un député d’employer un membre de sa famille, la justice va ouvrir une enquête préliminaire sur un possible emploi fictif occupé par Penelope Fillon, qui a également touché une rémunération quand le suppléant de son mari, Marc Joulaud, occupait les bancs de l’Assemblée.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…