Le grand blues des surveillants de prison face aux détenus radicalisés

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Il est un peu plus de 20h30, mercredi 14 septembre, dans le bâtiment D3 de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne).

Déplacements individuels encadrés, changements de cellules réguliers, effets personnels limités… L’isolement et la dispersion semblent désormais privilégiés face au regroupement, initié fin 2014 à la prison de Fresnes (Val-de-Marne).

Mais depuis l’agression d’Osny, on vient travailler la boule au ventre, témoigne Cédric Boyer, responsable FO à la prison de Fresnes.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Il y a quinze jours, dans l’unité de déradicalisation de la prison d’Osny, des détenus islamiste ont sauvagement agressé deux gardiens.

Le scénario aurait pu se reproduire ce week-end car les détenus projetaient une nouvelle agression.

Le lendemain matin, au cours d’une fouille de cellule, deux tiges dévissées ont bien été retrouvées dans deux cellules.

Lire la suite sur www.atlantico.fr…

Un prisonnier par cellule : cet objectif, inscrit dans la loi depuis 140 ans mais jamais appliqué, est au coeur d’un nouveau rapport qui sera présenté aujourd’hui par le ministre de la Justice, alors que la surpopulation carcérale a atteint, cet été, un nouveau record.

Christiane Taubira, qui l’a précédé au ministère, a, en effet, fait voter un plan de construction de 6.500 places, dont près de la moitié a été créée entre 2012 et 2015, selon une source pénitentiaire.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a déjà, en partie, levé le voile, en affirmant qu’il faudrait créer « 10.000 places dans les dix ans qui viennent, en prison, pour permettre la création de cellules individuelles, des unités dédiées », évoquant un budget « de trois milliards d’euros pour les dix ans à venir ».

Lire la suite sur www.letelegramme.fr…

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

L’agression de deux membres du personnel de la prison d’Osny (Val-d’Oise), début septembre, aurait pu se reproduire le week-end dernier.

Les quatre détenus de l’unité de déradicalisation transférés ce week-end préparaient une nouvelle agression contre des surveillants pénitentiaires, affirme Le Figaro.

Les deux tiges qu’ils évoquaient avaient bien été démontées, mais « ils n’avaient pas eu le temps de les aiguiser », précise un gardien, pour qui le mode opératoire est « exactement le même qu’il y a deux semaines ».

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

La maison d’arrêt d’Osny dans le Val-d’Oise (Sipa press)
C’est un ras-le-bol quasi-généralisé qui touche le personnel de la maison d’arrêt d’Osny (Val-d’Oise).

Environ la moitié des 160 surveillants de prison en ont bloqué lundi l’accès pour protester contre l’insécurité et le manque d’effectifs de cette prison, a annoncé un délégué syndical.

Selon Le Figaro, qui révèle l’information, quatre détenus de l’unité de déradicalisation de la prison du Val-d’Oise ont été transférés après « des menaces ».

Lire la suite sur www.lejdd.fr…

Environ la moitié des 160 surveillants de la maison d’arrêt d’Osny (Val-d’Oise) en ont bloqué lundi l’accès pour protester contre l’insécurité et le manque d’effectifs de cette prison, a annoncé un délégué syndical.

Un détenu radicalisé a agressé récemment deux surveillants de l’établissement, qui abrite 880 prisonniers, pour 582 places, et qui fait partie des quatre prisons en France à expérimenter une «unité de prévention de la radicalisation» (UPRA).

Les surveillants, qui répondaient à l’appel des syndicats FO et Ufap-Unsa, ont allumé un feu de palettes devant les grilles de la prison, dont ils avaient filtré l’accès, a indiqué à l’AFP Jérôme Nobecourt, délégué régional de Force ouvrière (FO, majoritaire).

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Quatre d’entre eux ont d’ailleurs été transférés ce week-end, les membres de l’administration craignant un projet d’attentat.

Un détenu, muni d’une arme blanche, avait violemment attaqué deux surveillants, dont l’un a été grièvement blessé au cou et au dos.

« Nous sommes contre ces unités dédiées au sein de la maison d’arrêt », affirme le syndicaliste FO.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Lire la suite sur news.google.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn