Le FLN met le cap sur son comité central

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

La commission de discipline installée récemment attend toujours les dossiers des sept ou cinq cas des cadres et mouhafedhs du parti, dont celui de Baha Eddine Tliba, ancien vice-président de l’ APN et actuel député de Annaba, qui devraient lui être présentés par le secrétaire général du parti.

A ce propos, les adversaires du secrétaire général du parti, lui reprochent de vouloir être juge et partie, en essayant d’avoir le contrôle sur cette commission de discipline, «laquelle doit être totalement autonome vis-à-vis du secrétariat général et indépendante du bureau politique», indique-t-on.

Pour rappel, lors de son tout dernier meeting tenu à Aïn Témouchent, Ould Abbès avait insisté sur l’interdiction formelle faite à l’ensemble des cadres, militants et membres dirigeants du parti, de parler du 5e mandat car il est encore tôt pour évoquer cette question qui relève des prérogatives du chef de l’Etat, également président effectif du FLN depuis le Xe congrès.

Lire la suite sur www.lexpressiondz.com…

Après le fameux comité de soutien à la candidature pour un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika, lancé par le député FLN, Baha Eddine Tliba, voila que voit le jour une prétendue «coordination de soutien à la candidature de Saïd Bouteflika».

Si Tliba a été «sermonné» par le chef de son parti, avec, en plus, un passage devant la commission de discipline, la coordination pour la candidature de Saïd Bouteflika est carrément sous les projecteurs de la sureté nationale, comme l’a signalé le quotidien arabophone «El Khabar» aujourd’hui.

Une instruction a même été donné aux walis et chefs de dairas, entre autre, pour ne pas coopérer avec cette coordination et signaler éventuellement le moindre de ses mouvements.

Lire la suite sur www.algerie-focus.com…

Par Kamel M. – Les députés d’Annaba, Baha-Eddine Tliba, et de Tébessa, Mohamed Djemaï, ont été officiellement convoqués par le conseil de discipline du FLN.

Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, avait annoncé que Baha-Eddine Tliba allait être sanctionné pour avoir pris une initiative individuelle en tant que député élu sous la bannière de l’ancien parti unique, faisant ainsi preuve d’indiscipline.

Ould-Abbès avait été le premier à apporter son soutien à un cinquième mandat en faveur du président en exercice.

Lire la suite sur www.algeriepatriotique.com…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn