Le cousin de Johnny Hallyday soutient à demi-mot Læticia

C’est la première fois depuis le début du conflit qui oppose Læticia Hallyday aux deux aînés du chanteur, Laura Smet et David Hallyday, que Michael Ketcham Halliday, le cousin du rockeur, s’exprime.

Celui qui a été élevé avec Johnny Hallyday ne veut « pas trop se prononcer sur l’héritage », même si son discours peut laisser supposer qu’il soutient la dernière épouse du chanteur.

Ça ne lui aurait pas plu du tout que qui que ce soit aille à l’encontre de son avis », a-t-il déclaré au micro de RTL avant d’ajouter : « Je pense que son choix, il l’a fait totalement librement. »

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Le rockeur a enfin pu embras­ser son rôle de père avec l’arri­vée de Jade Hally­day, sa fille qu’il a accueilli avec son épouse Laeti­cia.

Celle-ci s’émer­veillait de la fibre pater­nelle décou­verte de son homme auprès de Mireille Dumas dans Vie privée, vie publique sur France 3 en 2008.

Le rockeur a eu une carrière proli­fique, et en a fait pâtir sa vie de famille : il n’a pas été présent durant l’enfance de ses deux premiers enfants, David Hally­day et Laura Smet.

Lire la suite sur www.gala.fr…

Voilà main­te­nant exac­te­ment un mois que Laura Smet a lancé une offen­sive média­tique à l’en­contre de sa belle-mère afin de faire valoir ses droits, ainsi que ceux de son frère.

En effet, dans une lettre post­hume qu’elle a dévoi­lée le 12 février dernier, la première fille de l’idole des jeunes a informé la presse et le monde entier qu’elle et David Hally­day ne figu­raient pas sur le testa­ment du rocker décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre, des suites d’un cancer du poumon.

Ce jeudi, Laura Smet et David Hally­day se rendront au tribu­nal de Nanterre afin d’ob­te­nir ce qu’ils dési­rent plus que tout : un droit de regard sur l’al­bum post­hume de leur père.

Lire la suite sur www.voici.fr…

A quelques jours de la première audience judiciaire dans ce dossier, Sept à Huit révèle le contenu de la lettre envoyée par Laura Smet à Laeticia Hallyday, à l’époque où la famille de Johnny Hallyday ne se déchirait pas encore publiquement autour de l’héritage du chanteur.

Le 31 janvier – huit semaines après la mort du chanteur – la fille de Johnny écrivait à Laeticia : « Chère Laeticia, voilà près de deux mois que papa est parti et il nous faut avancer dans le règlement de sa succession.

En plein accord avec David, nous voudrions signer dès que possible l’acte (…) qui fixe les qualités héréditaires. »

Lire la suite sur www.lci.fr…

Selon une enquête de l’émission Sept à Huit (TF1), sur le premier testament que Johnny Hallyday avait rédigé devant notaire en Suisse, en 2011, il est écrit que : « Jean-Philippe Smet dispose qu’en cas de décès les compensations des parts réservataires de ses enfants seront exclusivement d’ordre monétaire. »

Ainsi, le chanteur prévoyait bien de léguer de l’argent à Laura Smet et David Hallyday.

Mais le rockeur, dans un nouveau testament rédigé en 2014, devant notaire à Los Angeles (États-Unis), n’envisageait plus de leur verser de l’argent car il estimait les avoir mis à l’abri lors de son vivant.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…