Le Conseil de sécurité soutient l'initiative de paix de Moscou et Ankara

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Dix frappes aériennes menées par l’aviation du régime ont également visé Wadi Barada, selon l’OSDH.

«Ni concurrence ni double emploi» avec les pourparlers proposés par le médiateur onusien
Le cessez-le-feu, dont sont exclus les groupes djihadistes État islamique (EI) et Fateh al-Cham, doit être un prélude à des négociations de paix prévues fin janvier au Kazakhstan sous l’égide de Moscou et de Téhéran, parrains du régime, et la Turquie, soutien des rebelles.

L’ambassadeur russe à l’ONU Vitali Tchourkine a estimé qu’il «n’y avait ni concurrence ni double emploi» entre les pourparlers d’Astana et ceux que le médiateur onusien Staffan de Mistura a convoqués pour le 8 février à Genève entre le régime et l’opposition.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Beyrouth (AFP) – La Syrie connaissait samedi une deuxième journée de calme malgré quelques violations, la Russie espérant obtenir le soutien du Conseil de sécurité à son initiative de trêve censée ouvrir la voie à des négociations pour un règlement du conflit.

Le cessez-le-feu, dont sont exclus les groupes jihadistes Etat islamique (EI) et Fateh al-Cham, doit en effet être un prélude à des négociations de paix prévues fin janvier au Kazakhstan sous l’égide de Moscou et de Téhéran, parrains du régime, et la Turquie, soutien des rebelles.

Evoquant les violences à Wadi Barada, plusieurs groupes rebelles dits « modérés » ont prévenu que si « les violations du régime et ses bombardements se poursuivaient » cela « allait mettre fin à l’accord », selon un communiqué commun.

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com…

Le cessez-le-feu en vigueur en Syrie depuis la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 décembre a été approuvé par le Conseil de sécurité de l’ONU, samedi 31 décembre.

Celui-ci a adopté à l’unanimité une résolution soutenant l’initiative de la Russie et la Turquie qui a mené à cette trêve, et doit conduire à des négociations entre le régime et les rebelles.Le Conseil de sécurité « accueille avec satisfaction et soutient les efforts » pour la paix de Moscou et Ankara, et « prend note » de l’accord de cessez-le-feu conclu le 29 décembre.

Plusieurs pays membres du Conseil de sécurité avaient demandé des précisions sur la surveillance du cessez-le-feu, le rôle de l’ONU et l’accès humanitaire.La première trêve conclue sans WashingtonLe cessez-le-feu a été globalement respecté depuis son entrée en vigueur, mais quelques violations ont été constatées.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

{* #signInForm *} {* signInEmailAddress *} {* currentPassword *} Se connecter{* /signInForm *}Compte désactivéVotre compte a été désactivéAdresse email non vérifiéeVous devez vérifier votre adresse email pour finaliser votre inscription.

Merci de confirmer les informations ci-dessous avant de vous connecter{* #socialRegistrationForm *} {* firstName *} {* lastName *} {* emailAddress *} {* displayName *} {* phone *} {* addressCity *} {* addressCountry *} En cliquant sur « Créer un compte », vous confirmez que vous acceptez nos   conditions générales  et que vous avez lu et approuvé la  politique de protection de données personnelles.

Merci de confirmer les informations ci-dessous avant de vous connecter Se connecter{* #registrationForm *} {* firstName *} {* lastName *} {* emailAddress *} {* displayName *} {* phone *} {* addressCity *} {* addressCountry *} {* newPassword *} {* newPasswordConfirm *} En cliquant sur « Créer un compte », vous confirmez que vous acceptez nos   conditions générales  et que vous avez lu et approuvé la  politique de protection de données personnelles.

Lire la suite sur www.france24.com…

SUR LA BONNE VOIE – Le Conseil de sécurité de l’ONU, dans un vote ce samedi, a apporté à l’unanimité son soutien à l’initiative de paix en Syrie, proposée par la Russie et la Turquie.Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté samedi à l’unanimité une résolution soutenant l’initiative russo-turque pour un cessez-le feu et des négociations de paix en Syrie, mais sans en entériner les modalités.

Ce texte de compromis adopté à l’issue de consultations à huis clos, indique que le Conseil « accueille avec satisfaction et soutient les efforts » de paix de Moscou et d’Ankara et qu’il « prend note » de l’accord qu’ils ont conclu le 29 décembre.

Cette résolution intervient alors qu’un cessez-le feu a été conclu entre l’amrée et l’opposition syrienne.

Lire la suite sur www.lci.fr…

La Syrie connaissait samedi une deuxième journée de calme malgré quelques violations, la Russie espérant obtenir le soutien du Conseil de sécurité de l’ONU à son initiative de trêve censée ouvrir la voie à des négociations pour un règlement du conflit.

Alors que des frappes aériennes ont visé des territoires aux mains des insurgés près de Damas, plusieurs groupes rebelles dits « modérés » ont prévenu que le cessez-le-feu prendrait fin si « les violations du régime et ses bombardements se poursuivaient », selon un communiqué commun.

Le cessez-le-feu, dont sont exclus les groupes jihadistes Etat islamique (EI) et Fateh al-Cham, doit ouvrir la voie à des négociations de paix prévues fin janvier au Kazakhstan sous l’égide de Moscou et de Téhéran, parrains du régime, et la Turquie, soutien des rebelles.

Lire la suite sur www.la-croix.com…

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté samedi à l’unanimité une résolution soutenant l’initiative russo-turque pour un cessez-le feu et des négociations en Syrie, mais sans en entériner les modalités.

Ce texte de compromis adopté à l’issue de consultations à huis clos, indique que le Conseil «accueille avec satisfaction et soutient les efforts de la Russie et de la Turquie pour mettre fin à la violence en Syrie et faire démarrer un processus politique» de règlement du conflit.

Le Conseil rappelle la nécessité d’appliquer «toutes les résolutions pertinentes de l’ONU» sur la Syrie.

Lire la suite sur www.24heures.ch…

Le Conseil de s�curit� de l’ONU a adopt� samedi � l’unanimit� une r�solution soutenant l’initiative russo-turque pour un cessez-le feu et des n�gociations en Syrie, mais sans en ent�riner les modalit�s.
Ce texte de compromis adopt� � l’issue de consultations � huis clos, indique que le Conseil �accueille avec satisfaction et soutient les efforts de la Russie et de la Turquie pour mettre fin � la violence en Syrie et faire d�marrer un processus politique� de r�glement du conflit.

Le Conseil rappelle la n�cessit� d’appliquer �toutes les r�solutions pertinentes de l’ONU� sur la Syrie.

Il souligne que les n�gociations pr�vues en janvier � Astana �sont une �tape importante en pr�vision de la reprise de n�gociations (entre pouvoir et opposition) sous les auspices de l’ONU le 8 f�vrier 2017�.

Lire la suite sur www.20min.ch…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn