Le chef de la diplomatie néerlandaise démissionne après avoir menti sur une réunion avec Poutine

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Interrogé par le quotidien De Volkskrant, Halbe Zijlstra avait dû concéder qu’il avait menti : il n’a jamais assisté, ainsi qu’il le prétendait pourtant, à une réunion au cours de laquelle le président russe, Vladimir Poutine, aurait détaillé son projet de retour à une grande Russie qui inclurait les Etats baltes, l’Ukraine, le Kazakhstan et la Biélorussie.

Car le PDG de Shell – qui était sans doute la « source » évoquée par le ministre – a indiqué au Volkskrant que les propos attribués à M. Poutine faisaient davantage référence à l’histoire qu’à l’avenir.

Certes, poursuivait l’ancien patron de Shell, on pouvait en déduire que le président russe songeait à un regain d’influence pour son pays mais l’interprétation « dans un sens agressif » de M. Zijlstra dépassait largement le sens des propos tenus lors de la réunion.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères Halbe Zijlstra a démissionné mardi, admettant devant la chambre basse du Parlement avoir menti sur sa présence au cours d’une rencontre avec le président russe, Vladimir Poutine.

Le mensonge qui a coûté le fauteuil de Halbe Zijlstra a été proféré en 2016, lorsqu’il avait révélé au cours d’un meeting des propos de Vladimir Poutine, tenus en sa présence dix ans plus tôt, avait-il affirmé.

Halbe Zijlstra faisait ainsi dire au président russe qu’il voulait reconstruire une « Grande Russie » incluant « le Bélarus, l’Ukraine et les pays baltes ».

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères Halbe Zijlstra a démissionné mardi, admettant devant la chambre basse du Parlement avoir menti sur sa présence lors d’une rencontre en 2006 avec le président russe, Vladimir Poutine.

Le ministre a admis qu’il n’avait pas assisté personnellement à cette réunion et que les propos du président russe lui avaient en fait été rapportés.

« La Russie est régulièrement accusée de diffuser de fausses informations (…) N’est-ce pas un bon exemple de ‘fake news’ dirigée contre notre pays ? »

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Le Roi des Pays-Bas, Willem-Alexander, a accepté la démission du ministre des Affaires étrangères Halbe Zijlstra.

Ce dernier a présenté sa démission ce mardi, admettant devant la chambre basse du Parlement avoir menti sur sa présence au cours d’une rencontre avec le président russe, Vladimir Poutine.

Le service de communication de la monarchie a indiqué ce mercredi que le Roi avait accordé cette démission à M. Zijlstra.

Lire la suite sur www.rtbf.be…

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn