Le Brésil à deux doigts de faire tomber les Bleus

Lire la suite sur www.dna.fr…

Vincent Gérard qui tenait la France à bout de bras en fin de première période continuait son match exceptionnel en seconde mi temps en arrêtant quasiment tout (50% de réussite).

11/01/19 – 22:12 – Vidéo : la réaction de Vincent Gérard
L’homme du match chez les Bleus vient de réagir au micro de beIN Sports, son interview en vidéo

11/01/19 – 22:09 – Porte : « il faudra faire mieux »
Valentin Porte au micro de beIN Sport : « On a raté le coche après avoir fait le trou en fin de première période.

La France s’impose
Un énorme ouf de soulagement pour l’équipe de France qui se sort de ce match piège face au Brésil.

Lire la suite sur www.linternaute.com…

Handball

Championnats du Monde (Hommes)

Championnat du monde : les Bleus s’imposent avec difficulté face au Brésil

Publié le vendredi 11 janvier 2019 à 22:01
| Mis à jour le 12/01/2019 à 01:30

Les Bleus, doubles champions du monde en titre, n’ont pas manqué leur entrée en lice dans le Mondial organisé en Allemagne et au Danemark.

(S. Mantey/L’Équipe)

Double tenante du titre, la France a été fortement secouée lors de son match inaugural au Mondial par un Brésil sans complexe (24-22).

Les Bleus ont été lents à se mettre en route dans ce match décousu et ce sont bien les Brésiliens qui menaient durant les 20 premières minutes.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

L’équipe de France de handball a débuté le Mondial 2019 par une victoire sur le Brésil (24-22) à Berlin, mais que ce fut dur pour les champions en titre, qui ont alterné le bon et le moins bon lors de cette partie.

Double tenante du titre, l’équipe de France de handball pensait entrer tranquillement dans le Mondial 2019, ce vendredi à Berlin contre le Brésil, seizième des deux dernières éditions.

Les Français se sont certes imposés 24-22, et c’est bien là l’essentiel, mais ils se sont fait très peur, la faute notamment à un milieu de deuxième mi-temps complètement raté.

Lire la suite sur sports.orange.fr…

Les doubles champions du monde, privés de Nikola Karabatic, signent une entrée en lice laborieuse au Mondial 2019 face aux Brésiliens (24-22).

Et doivent même surtout à un exceptionnel Vincent Gérard de ne pas connaître une grave désillusion.

A Berlin, l’ambiance forcément plus hostile de la Mercedes-Benz Arena, sans oublier l’absence du patron Nikola Karabatic, ont de toute évidence le don de rendre fébriles les doubles champions du monde, qui vont rater leur début de match, en mode diesel, face à une sélection sud-américaine sans complexe et même déchaînée.

Lire la suite sur www.sports.fr…