L’armée syrienne a repris le contrôle de la Ghouta orientale

Après cinq années de siège et huit semaines d’offensive, marquée par un pilonnage incessant qui a causé la mort de plus de 1 600 civils et s’est conclue sur une attaque chimique présumée, la police militaire russe s’est déployée dans Douma, la capitale et l’ultime poche de résistance de cette région rebelle, scellant sa capitulation définitive.

Lire aussi :
 

Syrie : sept ans de sièges meurtriers

Stratégie contre-insurrectionnelle du régime
Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), le leader de Jaych Al-Islam, Issam Bouwaïdani se trouvait jeudi matin dans une zone rebelle du nord de la Syrie, après avoir quitté Douma.

Dans les jours précédents, en vertu d’un accord conclu avec Moscou, les combattants de Jaych Al-Islam, le groupe armé d’inspiration salafiste aux commandes de la ville depuis 2013, avaient commencé à être transférés par bus vers la région de Djarabulus, une zone rebelle du nord de la Syrie, sous protection turque.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Les forces gouvernementales syriennes ont repris le contrôle de la totalité de la ville de Douma, dernier bastion que tenaient les rebelles islamistes de Jaïch al-Islam dans la région de la Ghouta orientale, rapportent les agences de presse russes citant un officier du ministère russe des Affaires étrangères.

»

Les rebelles de Jaïch al-Islam, opposés à Hayat Tahrir al-Cham, la coalition djihadiste qui contrôle Idleb, refusent en revanche un tel accord d’évacuation et résiste à Douma, qui devient, fin mars, la dernière ville de la Ghouta orientale non reprise par le gouvernement syrien.

La Russie et Jaïch al-Islam concluent finalement un accord d’évacuation le 1er avril.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

L’armée syrienne a repris le contrôle de la localité de Douma, a annoncé jeudi matin le ministère russe de la Défense.

« Un événement important pour l’histoire de la République arabe de Syrie a eu lieu aujourd’hui (jeudi) : le drapeau du gouvernement syrien a été hissé sur un bâtiment de la ville de Douma, ce qui marque la prise de contrôle de cette localité et par conséquent de la Ghouta orientale dans sa totalité », a déclaré le général russe Iouri Evtouchenko, cité par les agences russes.

Les derniers combattants rebelles « quittent actuellement la ville de Douma », affirmait pourtant mercredi le général russe Viktor Posnikhir, affirmant qu’il « n’y a plus aucun tir ou affrontement depuis cinq jours dans la Ghouta orientale ».

Lire la suite sur www.france24.com…