L’Arabie saoudite retire sa candidature à la Francophonie

Au premier jour du sommet de la francophonie à Erevan, la capitale de l’Arménie, Riyad a fait parvenir un courrier à l’OIF demandant « le report » de la demande d’adhésion.

Cette demande d’adhésion de l’Arabie saoudite, en tant que simple membre observateur, donc sans droit de vote, avait suscité de vives critiques au sein de la francophonie, eu égard au rapport lointain qu’entretient le pays avec la langue française mais aussi du fait de violations répétées des droits humains qui y ont lieu, selon des ONG.

D’autre part, la disparition, il y a une semaine, au consulat saoudien d’Istanbul, du journaliste et dissident Jamal Khashoggi, qui, selon les médias turcs proches du pouvoir, aurait été assassiné par une équipe venue spécialement de Riyad.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur
votre site internet.

Nous vous demandons de suivre ces
Règles de base

Le Partenaire s’engage à ne pas porter atteinte au droit
moral des journalistes.

A ce titre, le Contenu devra être
reproduit et représenté par le Partenaire tel qu’il a été mis à
disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts,
incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Lire la suite sur www.rfi.fr…

Le suspense dure toujours puisque Emmanuel Macron veut prendre son temps pour organiser son nouveau gouvernement.

« Le feuilleton du remaniement s’étire inexorablement et d’ailleurs rien ne bougera avant le retour d’Emmanuel Macron d’Arménie [vendredi 12 octobre dans la soirée ndlr.]

« Le président déteste que la politique intérieure vienne polluer ses déplacements »La journaliste explique que le chef de l’État ne souhaite pas que les affaires internes interfèrent lors de son voyage.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Lire la suite sur www.lavoixdunord.fr…