L’Alabama inflige un revers électoral à Donald Trump

Avec la défaite de son poulain Roy Moore, Donald Trump a subi un sérieux revers électoral mardi dans l’Alabama.

Le démocrate Doug Jones a remporté par une marge étroite – moins de 22000 voix, à peine 1,5% – le fauteuil qu’occupait au Sénat Jeff Sessions, devenu ministre de la Justice.

La dernière fois que cet État du Sud solidement républicain avait élu un démocrate, c’était en 1992 avec le sénateur Richard Shelby (qui a depuis fait défection pour passer dans le camp républicain).

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Le démocrate Doug Jones a été élu sénateur de l’Alabama, lundi 13 décembre, en réussissant l’exploit de battre le républicain ultra-conservateur Roy Moore dans ce bastion conservateur des Etats-Unis.

Doug Jones a obtenu 49,5% des voix, contre 48,8% pour Roy Moore, un personnage controversé accusé accusé d’attouchements sur mineures, soutenu par Donald Trump.

>> Aux Etats-Unis, un candidat républicain ultraconservateur au Sénat accusé d’agression sexuelleLes républicains ne disposent plus que d’une courte majorité au SénatLa campagne a captivé l’Amérique et ce résultat va priver le parti de Donald Trump d’un précieux siège à la chambre haute du Congrès.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Le candidat démocrate au Sénat dans l’Etat de l’Alabama a réussi l’exploit de se faire élire mardi dans ce bastion conservateur, battant un républicain controversé accusé d’attouchements sur mineures et qui était soutenu par Donald Trump.

Le démocrate Doug Jones a battu l’ancien magistrat ultra-conservateur Roy Moore à l’issue d’une campagne virulente qui a captivé l’Amérique.

La suite après cette publicité

« Le coeur de cette élection s’est jouée sur la dignité et le respect », a déclaré le vainqueur, un ancien procureur fédéral de 63 ans qui s’était fait connaître en faisant condamner des membres du Ku Klux Klan qui avait incendié une église noire dans les années 1960, tuant quatre fillettes.

Lire la suite sur tempsreel.nouvelobs.com…