Laeticia Hallyday, ce qu’elle impose aux médias pour la promotion de l’album posthume de Johnny

Après presque un an, Laeticia Hallyday est de retour à Paris, où elle a atterri dimanche 7 octobre aux côtés de ses filles Jade et Joy à l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, avant de se diriger vers la demeure de Marnes-la-Coquette dans laquelle s’est éteint le célèbre artiste dans la nuit du 5 au 6 décembre dernier.

A son arrivée à l’aéroport, la veuve était d’ailleurs très souriante devant les photographes : « Il faut bien se dire que Laeticia ne déteste pas la presse, ne déteste pas la presse people, a ainsi expliqué Candice Mahout, cheffe du service culture de BFMTV.

Pour la promotion de cet album posthume tant attendu, Laeticia Hallyday compte bien organiser au mieux ce marathon médiatique avant la sortie de l’opus.

Lire la suite sur www.gala.fr…

>>> VIDEO Laeticia Hallyday lors de sa dernière veillée sur la tombe de Johnny : « C’est très dur de partir »

Rayés du testament de leur papa, Laura et David ont enclenché une guerre contre la maman de Jade et Joy.

Parmi ses proches et sa famille qui l’épaule dans son deuil et dans la tempête de l’héritage de Johnny Hallyday, Laeticia peut compter sur un homme en particulier : Sébastien Farran.Manager du Taulier de 2012 jusqu’à son dernier souffle – le 5 décembre 2017 –, l’homme de 47 ans est sans conteste l’un des plus fervents défenseurs de la veuve.

Un binôme très solide, qui avait même refusé le projet d’une tournée hommage à Johnny Hallyday, et cela, sans même consulter Laura Smet et David Hallyday.

Lire la suite sur www.voici.fr…

Charles Aznavour et Johnny Hallyday s’aimaient beaucoup.

Le regard bienveillant de Charles

Comme Line Renaud, Charles Aznavour a longtemps veillé sur la carrière du jeune Johnny Hallyday.

Mi-septembre, alors qu’il s’apprêtait à partir pour le Japon où il a donné ses deux derniers concerts, Charles Aznavour confiait au micro de RTL à propos du talent de David : « Il a fait de belles choses, peut-être que je peux le prendre de temps en temps pour une mélodie.

Lire la suite sur www.purepeople.com…