L'acteur-braqueur Redoine Faïd face au jury

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

A l’isolement depuis son arrestation après un mois de «belle» retentissante en 2013, le natif de Creil (Oise) comparaît ce mardi aux côtés de huit autres accusés devant la cour d’assises de Paris pour un braquage de fourgon avorté conclu par le meurtre d’une policière municipale.

Alors en pleine promo pour son livre Braqueur : des cités au grand banditisme, sorti en octobre 2010 et fruit d’entretiens avec le journaliste Jérôme Pierrat, Redoine Faïd assure sur les plateaux télé que ses «démons [ne sont] pas endormis, mais complètement morts» après dix ans derrière les barreaux pour braquages.

Près de trois ans après sa retentissante évasion, l’ex-repenti surmédiatisé comparaît ce mardi aux assises de Paris pour un braquage de fourgon avorté et conclu par le meurtre d’une policière.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Un braquage avorté, une course-poursuite infernale sur l’autoroute, et au bout la mort d’une jeune policière municipale, Aurélie Fouquet : mardi s’ouvre le procès d’un fait divers sanglant qui avait eu en 2010 un fort retentissement politique.

Catherine Frot : « J’étais sûre d’avoir le César ! al[email protected]html’) » href= »# » rel= »nofollow »>Allemagne : premières condamnations après les agressions du Nouvel Anmeurtre , créteil , procès Justice Elle avait 26 ans et était policière municipale à Créteil.

La mère d’Aurélie Fouquet sera là tous les jours, pour affronter, enfin, le regard des meurtriers présumés de sa fille.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

Une des balles blesse grièvement une automobiliste et une autre crève le pneu de la voiture de police. © PHOTOPQR/LE PARISIEN Le 21 mai 2010, après une fusillade entre braqueurs et policiers, à Villiers-sur-Marne, dans le Val-de-Marne.

Un braquage ratéLe 20 mai 2010, Aurélie Fouquet, 26 ans, policière municipale de Villiers-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, patrouille avec son coéquipier dans leur voiture.

Aurélie Fouquet, une policière municipale de 26 ans, avait été tuée lors d’une fusillade à l’issue du braquage. Retour sur l’affaire…

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…

Neuf hommes doivent être jugés par la cour d’assises de Paris, dont un braqueur médiatique, Redoine Faïd, lors d’un procès-fleuve de 33 jours.

Le 20 mai 2010, à Villiers-sur-Marne, en banlieue parisienne, la jeune mère de famille de 26 ans, était tombée sous les balles de kalachnikov d’un commando qui voulait s’attaquer à un fourgon blindé.

Pour la mère d’Aurélie Fouquet, les malfaiteurs avaient clairement l’intention de s’attaquer à des policiers, et sa fille n’a pas suffisamment été protégée.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

Considéré par la police comme le maître d’œuvre de ce projet, Redoine Faïd, qui avait assuré dans son autobiographie avoir « enterré son passé », est interpellé à l’été 2011.

Il serait selon les enquêteurs « l’organisateur », « l’animateur », le « recruteur » d’une « opération de guerre » montée à coups de rencontres clandestines formant un groupe d’hommes aux casiers souvent surchargés.

S’il a toujours nié toute implication, selon une source proche du dossier, pour les enquêteurs, l’homme, en liberté conditionnelle au moment des faits, est le « dénominateur commun ».

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

C’est un petit garçon de sept ans désormais qui attend le verdict des meurtriers présumés d’Aurélie Fouquet, jeune policière municipale de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) mitraillée sans pitié un matin de mai 2010. "La famille espère des réponses, témoigne Me Laurent-Franck Liénard, alors que le procès s’ouvre mardi devant les assises de Paris, mais elle craint de ne pas en obtenir. Personne ou presque.

C’est ainsi que l’axe géographique de l’enquête va s’orienter, loin de la banlieue sud, vers la région de Creil (Oise), entre Villers-Saint-Paul, Laigneville et Rieux, où le véhicule piégé a passé la nuit du 19 au 20… En chemin, le 19 au matin, les enquêteurs notent une halte du côté de La Courneuve (Seine-Saint-Denis), dans une station-service équipée de caméras qui ont filmé ce qui ressemble au passage d’un convoi avec notamment une Renault Mégane à sa tête, conduite par un individu qui sera identifié comme étant Redoine Faïd, 43 ans.

Elles appartiennent notamment à Fisal Faïd, le frère de Redoine, ainsi qu’à plusieurs délinquants trentenaires bien connus de Creil : Baba Daouda, William Mosheh ou encore Olivier Tracoulat, qui est vraisemblablement le malfaiteur blessé à Villiers-Sur-Marne par les tirs du policier municipal Thierry Moreau.

Lire la suite sur www.lejdd.fr…

Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur – 17, rue d’Uzès 75018 Paris cedex 02 ou en cliquant ici. Lagazette. fr,  le site des fonctionnaires territoriaux, donne accès à toute l’actualité de la Fonction Publique Territoriale et des collectivités locales.  Retrouvez en ligne une information claire et complète sur le recrutement et la carrière dans la fonction publique (concours publics,  présentation des épreuves,  cadres d’emploi,  rémunération,  … ),  consultez les textes officiels et dossiers juridiques régissant le droit des collectivités,  et rejoignez nos clubs professionnels.

L’ex-ennemi public numéro 1, Redoine Faïd, et huit autres accusés sont jugés à partir du mardi 1er mars par la cour d’assises de Paris pour l’exécution en 2010 d’Aurélie Fouquet, jeune policière municipale de Villiers-sur-Marne.

Six ans après le drame, le procès des neuf malfaiteurs à l’origine de la mort d’Aurélie Fouquet va s’ouvrir le 1er mars à la cour d’assises de Paris.

Lire la suite sur www.lagazettedescommunes.com…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn