​La police turque tue deux militantes d'extrême gauche

Deux membres du Front révolutionnaire de libération du peuple (DHKP-C) sont décédées après avoir attaqué un poste de police à Istanbul.

Ce jeudi matin, les deux militantes ont d’abord lancé des grenades devant le quartier général des unités de la police anti-émeute mais celles-ci n’ont pas explosé.

Du côté de la police, deux fonctionnaires ont été légèrement blessés selon Vasip Sahin, le gouverneur d’Istanbul.

Lire la suite sur www.itele.fr…

Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. 23H11
Brésil : le président de l’Assemblée sera jugé pour corruption 22H19
Libye : la mise en garde d’Alger sur une intervention militaire 22H06
Tout sauf Trump: l? appel de Romney et McCain aux républicains 21H56
Brésil: le président de l’Assemblée sera jugé pour corruption dans… 21H06
Venezuela: tension accrue, le Parlement en appelle à la communauté… 21H06
Trêve en Syrie : des progrès « visibles », selon l’ONU 20H39
Trêve en Syrie: progrès « visibles », nette baisse du nombre de… 20H05
Russie: la pilote ukrainienne Nadia Savtchenko entame une grève de… 19H26
Tusk appelle les migrants économiques à rester chez eux 18H53
Pour Mitt Romney, Donald Trump est « un escroc, un charlatan » 18H48
Grèce: près de 32. 000 migrants et réfugiés à travers le pays 18H33
Mitt Romney revient en scène pour couler Donald Trump, favori des… 18H26
Le débris d’avion qui pourrait appartenir au vol MH370 a été dévoilé 17H55
Attentats: la police belge accusée d’avoir négligé une piste en… 17H45
MH370: le débris d’avion retrouvé au Mozambique attendu en… 17H36
Donald Trump, favori des primaires, sème la pagaille au parti… 17H23
Honduras: assassinat de la militante écologiste Berta Caceres 16H39
Maroc : une attaque biologique déjouée, selon Rabat 16H28
Istanbul : la police tue deux militantes après l’attaque d’un… 15H54
Turquie: 2 assaillantes tuées après l’attaque d’un poste de police 15H00
Elections en Irlande: les résultats confirment l’impasse politique 14H49
Pakistan: venir à bout du Nanga Parbat, la montagne tueuse 14H42
Libye: le puzzle d’une intervention militaire se met lentement en… 14H39
MH370: un débris retrouvé au Mozambique attendu en Australie pour… 14H30
Emails: un ex-assistant de Clinton va pouvoir témoigner sans être… 14H14
La Syrie totalement privée d’électricité 14H03
Syrie: panne générale d’électricité dans tout le pays 14H02
Libye: Rome redoute la mort de deux Italiens enlevés en juillet 13H58
Pakistan: la direction des talibans est basée dans le pays,…

En milieu de matinée, les deux femmes ont lancé plusieurs grenades, qui n’ont pas explosé, puis ouvert le feu devant le quartier général stambouliote des unités de la police antiémeute.

En milieu de matinée, les deux femmes ont lancé plusieurs grenades, qui n’ont pas explosé, puis ouvert le feu devant le quartier général stambouliote des unités de la police antiémeute.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Un groupuscule d’extrême-gauche, le Parti/Front révolutionnaire de libération du peuple a revendiqué l’attaque, en donnant l’identité des deux femmes.

Ce groupuscule, actif depuis les années 70, a commis de nombreux attentats contre des personnalités représentant l’Etat turc ou les intérêts américains.

Les deux femmes ont lancé des grenades et ouvert le feu devant le quartier général de la police anti-émeute à Istanbul et un de ses bus, faisant un blessé.

Lire la suite sur fr.euronews.com…

Vingt-neuf personnes ont été tuées le 17 février dans une attaque suicide à la voiture piégée visant des véhicules militaires dans le coeur de la capitale Ankara, qui a été revendiqué par une faction kurde radicale, les Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK), proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, interdit).

Les deux assaillantes ont été « neutralisées » lors d’une opération lancée par les forces de l’ordre contre l’immeuble où elles s’étaient retranchées après leur attaque, a déclaré Vasip Sahin, cité par l’agence progouvernementale Anatolie.

En août dernier, il avait ainsi revendiqué l’attaque menée par deux de ses militants, qui avaient ouvert le feu sans faire de blessés sur des policiers en faction devant les bureaux stambouliotes du Premier ministre islamo-conservateur Ahmet Davutoglu.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

L’attaque a été revendiquée par le groupe d’extrême-gauche DHKP-C (Parti-Front révolutionnaire de libération du peuple) qui a déjà mené des attaques similaires contre des postes de police de la périphérie d’Istanbul. « Nos deux militantes ont courageusement porté le combat pour la libération du peuple », indique un communiqué diffusé sur un site proche de l’organisation radicale.

Deux militantes d’un groupe d’extrême gauche ont attaqué jeudi à l’arme de poing et à la grenade un autocar de la police à son arrivée dans un commissariat de la périphérie d’Istanbul, à Bayrampasa, sans faire de victimes, rapportent les médias turcs.

L’État turc est aussi aux prises avec les rebelles séparatistes du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan, hors la loi), dont les activistes attaquent régulièrement policiers et forces de sécurité dans le sud-est du pays.

Lire la suite sur ici.radio-canada.ca…