La police confond son téléphone avec une arme, un jeune noir abattu

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Stephon Clark, un jeune Américain noir a été abattu par des policiers dans son jardin à Sacramento (Californie), dans la nuit de dimanche à lundi, selon des médias américains.

Le jeune homme est décédé après s’être fait tirer 20 fois dessus par la police qui pensait que l’homme tenait une arme à feu.

Etats-Unis: Un policier licencié pour avoir refusé de tirer sur un Noir américain armé

« Il était au mauvais endroit au mauvais moment, dans son propre jardin ? »

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Un père de famille noir a été abattu dans son propre jardin par la police de la ville californienne de Sacramento, les agents pensant qu’il était porteur d’une arme qui s’est révélée être… un banal iPhone, selon des vidéos rendues publiques mercredi soir.

Cet homicide ayant toutes les apparences de la bavure suscitait jeudi un vif émoi à travers les Etats-Unis, à tel point que le Sacramento Police Department (SPD) a assuré dans un communiqué «avoir conscience de l’importance des faits et de leur impact sur la population».

Prenant Stephon Clark pour l’auteur des ces infractions, ils l’ont pris en chasse, épaulés par un hélicoptère de la police équipé d’une caméra infrarouge.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

Sans préciser leur nombre exact, le ministère public confirme que des policiers ont été mis en prévention pour homicide par négligence dans l’affaire du décès d’un homme suite à une opération antideal qui a viré au drame.

Suite à ce décès, l’enquête a très vite été confiée à la division des affaires spéciales du Ministère public central vaudois, qui traite typiquement les affaires impliquant les forces de l’ordre.

En 2016, un homme de couleur avait été abattu par les forces de l’ordre à Bex et un joggeur lausannois, d’origine cap-verdienne, a déposé plainte pour avoir été passé à tabac sur une méprise.

Lire la suite sur tdg.ch…