La Fnac autorisée à racheter Darty à condition de céder 6 magasins

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

L’Autorité de la concurrence a annoncé lundi qu’elle autorisait la Fnac à racheter l’enseigne d’électroménager Darty, comme le révélait ce matin Le Figaro, à condition que le distributeur spécialisé cède en région parisienne six magasins: cinq Darty et un Fnac.

L’Autorité de la concurrence, qui avait ouvert une phase d’examen approfondi du projet le 23 mars, explique dans un communiqué qu’en province, le groupe Fnac «restera confronté à une pression concurrentielle sensible» une fois l’acquisition de Darty réalisée.

En revanche, «à Paris et dans le sud-ouest de la région parisienne, l’Autorité considère que les alternatives offertes au consommateur ne sont pas suffisantes pour garantir une concurrence effective par les prix et la qualité de services», ajoute le régulateur.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

Any copying, republication or redistribution of Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters.

Thomson Reuters shall not be liable for any errors or delays in content, or for any actions taken in reliance thereon.

Lire la suite sur www.boursorama.com…

L’ Autorité de la concurrence a annoncé lundi qu’elle autorisait la Fnac à racheter l’enseigne d’électroménager Darty , à condition que le distributeur spécialisé cède cinq magasins Darty un magasin Fnac en région parisienne.

L’Autorité de la concurrence, qui avait ouvert une phase d’examen approfondi du projet le 23 mars, explique dans un communiqué qu’en province, le groupe Fnac « restera confronté à une pression concurrentielle sensible » une fois l’acquisition de Darty réalisée.

En revanche, « à Paris et dans le sud-ouest de la région parisienne, l’Autorité considère que les alternatives offertes au consommateur ne sont pas suffisantes pour garantir une concurrence effective par les prix et la qualité de services », ajoute le régulateur.

Lire la suite sur lci.tf1.fr…

L’Autorité de la concurrence a annoncé, lundi 18 juillet, qu’elle autorisait la Fnac à racheter l’enseigne d’électroménager Darty.

Une condition est posée : le distributeur spécialisé devra céder six magasins en région parisienne (cinq Darty et une Fnac).

« A Paris et dans le sud-ouest de la région parisienne, l’Autorité considère que les alternatives offertes au consommateur ne sont pas suffisantes pour garantir une concurrence effective », a expliqué le régulateur dans un communiqué.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

L’Autorité de la concurrence, qui avait ouvert une phase d’examen approfondi du projet le 23 mars, explique que, en province, le groupe Fnac « restera confronté à une pression concurrentielle sensible » une fois l’acquisition de Darty réalisée.

Mais alors que d’importantes cessions étaient à craindre, l’Autorité de la concurrence en a limité le nombre à six seulement, après avoir pris en compte, pour la première fois, le marché du e-commerce dans son appréciation des conséquences concurrentielles du rapprochement entre les deux enseignes.

Elle a donc évalué la concurrence formée par l’ensemble des acteurs – magasins en dur des enseignes et leurs propres sites internet, ainsi que « pure players » du e-commerce comme Amazon ou CDiscount (groupe Casino) –, une décision qui a pour conséquence de faire mécaniquement baisser la part de marché des magasins physiques de la Fnac et de Darty.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

(Boursier.com) — Fnac détient ou a reçu des acceptations valides portant sur un total de 91,89% du capital de Darty à la première date de clôture de son offre.

Fnac a reçu des acceptations valides au titre de l’offre pour 329.191.126 actions Darty, représentant approximativement 62,16% du capital émis de Darty, dont 117.116.649 actions Darty (représentant approximativement 22,11% du capital actuel de Darty) conformément aux termes des engagements irrévocables de certains actionnaires de Darty signés dans le cadre de l’offre.

Fnac détient par ailleurs 157.415.446 actions Darty, représentant 29,73% du son capital.

Lire la suite sur www.boursier.com…

Après avoir estimé la part de marché de la nouvelle entité Fnac-Darty et celles de ses concurrents, y compris celle des acteurs en ligne, l’Autorité a examiné, dans les zones où le nouvel ensemble aurait une position importante, l’état des forces concurrentielles en présence en tenant compte du nombre des concurrents, de la proximité concurrentielle vis-à-vis des parties et de l’éloignement géographique de leurs points de vente par rapport au magasin faisant l’objet de l’acquisition.

En revanche, à Paris et dans le sud-ouest de la région parisienne, l’Autorité de la Concurrence considère que les alternatives offertes au consommateur ne sont pas suffisantes pour garantir une concurrence effective par les prix et la qualité de services.

Dès lors, l’Autorité de la concurrence demande que 6 magasins soient cédés pour maintenir une concurrence effective sur le marché de la distribution au détail de produits électroniques à Paris et en région parisienne.

Lire la suite sur www.larevuedudigital.com…

L’Autorité de la concurrence a autorisé la fusion entre Fnac et Darty, sous réserve de la cession de six magasins à Paris et dans la région parisienne.

La fusion …

Lire la suite sur news.google.fr…