L1: «Plus jamais revivre ça», «un cauchemar», «pardon aux supporters», Monaco en PLS après sa déroute

FOOTBALL Après l’humiliation au Parc des Princes, les Monégasques se sont exprimés à la presse, encore traumatisés par la déroute…

Après s’être fait marcher dessus pendant 90 minutes et éparpillé en mille morceaux sur le terrain, les Monégasques sont arrivés en conférence de presse encore sonnés par l’ampleur de la défaite face aux parisiens.

Andréa Raggi, l’un des rares joueurs à s’exprimer après la rencontre, a déclaré au micro de France Bleu avoir vécu « un match catastrophe, c’est la première fois dans ma carrière.

Leonardo Jardim, l’entraîneur, a lui aussi été sévèrement marqué par la défaite, et ne s’en est pas caché : « Ce match était très mauvais, presque un cauchemar.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Le sacre du PSG en championnat ce dimanche soir au Parc des Princes, face à Monaco (7-1) est le résultat d’un travail de longue haleine d’une équipe qui a maitrisé son sujet de bout en bout.

Même son de cloche concernant Lassana Diarra qui a été mis sur le banc à Nice (2-1) et face à Monaco en Coupe de la Ligue (3-0), alors que Thiago Motta n’a pas débuté la rencontre.

Il a également pu bénéficier d’une exposition lors de la 31è journée, au Parc face à Angers (2-1) grâce à l’entraineur des gardiens, Javi Garcia, qui a murmuré à Unai Emery qu’il avait besoin de jouer un peu, surtout avant la Coupe du Monde.

Lire la suite sur www.goal.com…

Une performance qui permet aux Rouge-et-Bleu de revenir à hauteur de l’Olympique Lyonnais à la cinquième place du classement des clubs les plus titrés de l’histoire de notre championnat.

Car s’il est rassasié en termes de records, le PSG pourrait encore en engloutir quelques-uns par gourmandise.

Buteurs à 103 reprises, les coéquipiers de Neymar ont 16 réalisations à marquer pour battre le record sur une saison détenu par le RC Paris (118 buts).

Lire la suite sur www.footmercato.net…

Recruté l’été dernier pour apporter son expérience au PSG, Dani Alves a, par séquences, réussi sa mission.

Il aura du mal à retrouver son niveau lors de la saison 2014-2015 après la fin de parcours chaotique du Brésil lors de son Mondial 2014, même s’il ne prend pas part au funeste 7-1 contre l’Allemagne.

O Monstro reste une référence à son poste, même si son statut s’est un peu effrité, comme l’a témoigné sa présence sur le banc en 8es de finale aller de C1 cette saison contre le Real Madrid.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…