Kylian Mbappé «n’a pas fini de surprendre» les Bleus

Foot

Bleus

Kylian Mbappé «n’a pas fini de surprendre» les Bleus

Publié le vendredi 12 octobre 2018 à 02:00
| Mis à jour le 12/10/2018 à 02:05

Avec sa performance contre l’Islande (2-2), ce jeudi avec l’équipe de France, Kylian Mbappé s’est encore attiré les compliments de tous ses partenaires, élogieux à son égard, après la rencontre.

Kylian Mbappé a encore été le grand bonhomme du match, ce jeudi avec l’équipe de France contre l’Islande (2-2).

Comme contre Lyon (5-0) dimanche, lorsqu’il avait marqué le premier quadruplé de sa carrière, le gamin de 19 ans a littéralement changé la face du match, en provoquant un but contre son camp de Eyjolfsson (86e) et en égalisant sur penalty (90e).

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

Alors qu’il s’était encore imposé sur une tête de Gudmundsson (25e), Lloris ne pouvait rien faire ensuite sur une frappe de l’intérieur du pied de Bjornason, bien servi par Finnbogason qui avait récupéré le cuir dans les pieds de Kimpembe (30e, 0-1).

Suite à une accélération sur la droite, l’attaquant du PSG voyait sa frappe être repoussée par le portier islandais, mais le malheureux Eyjolfsson poussait le ballon au fond de ses propres filets (86e, 1-2).

Après une première parade sur une frappe cadrée de Traustason (6e), il a réalisé une nouvelle intervention décisive en deux temps sur une frappe croisée de Finnbogasson (10e), avant de capter une tête de Gudmundsson (24e) ou une nouvelle frappe lointaine du numéro 7 islandais (28e).

Lire la suite sur www.footmercato.net…

Il récidive dans le mauvais sens avec un marquage bien trop large sur le deuxième but islandais avant l’heure de jeu.

Il est plus présent que Pogba à la fois dans son travail défensif et son apport offensif comme cette frappe puissante et cadrée de 25 mètres à la 44e.

Remplacé par Lemar (59e) qui écrasera une volée du droit à la 76e dans la surface scandinave.: Il a dû décrocher rapidement pour venir chercher des (bons) ballons face au bloc islandais mais aussi au manque de liant dans le jeu tricolore.

Lire la suite sur www.francefootball.fr…

Lire la suite sur www.lavoixdunord.fr…