Kim-Trump: le pari d’une détente historique

À la veille d’une négociation historique et à multiples inconnues, le président a déjeuné avec le premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong, qui lui a offert un gâteau d’anniversaire deux jours avant ses 72 ans, puis il est allé à la rencontre du personnel de l’ambassade américaine.

LIRE AUSSI – Sommet Kim-Trump: les discussions entre Washington et Pyongyang «avancent rapidement»

Pendant ce temps, une délégation conduite par l’ambassadeur Sung Kim a négocié avec la partie nord-coréenne la formulation d’un accord de principe sur «la dénucléarisation de la péninsule».

En reprenant à son compte cette expression utilisée par Pyongyang, le secrétaire d’État, Mike Pompeo, a nié tout «virage de la politique» américaine.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Après une journée passée au luxueux hôtel Saint Regis, le leader nord-coréen est donc sorti dans la soirée à bord de sa limousine, accompagné d’un impressionnant cortège, comme lors de son arrivée depuis l’aéroport.

Le convoi s’est rendu jusqu’aux Gardens by the Bay, un jardin botanique de plus de 100 hectares devenu la vitrine touristique de Singapour depuis sa création il y a quelques années.

Selfie tout sourire
Serres futuristes où sont recréés divers climats, arbres métalliques roses s’allumant tous les soirs pour un spectacle son et lumière… L’homme fort de Pyongyang a été aperçu visitant une serre avec, dans la délégation, sa sœur et conseillère Kim Yo-jong.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Il s’est aussi rendu sur la terrasse du « Marina Bay Sands », l’immeuble le plus emblématique de Singapour, en forme de bateau posé sur trois tours, une visite relayée en direct sur les grandes chaînes internationales.

Après une journée passée au luxueux hôtel Saint Regis, le leader nord-coréen est donc sorti dans la soirée à bord de sa limousine, accompagné par un impressionnant cortège, comme lors de son arrivée depuis l’aéroport.

Le convoi s’est rendu jusqu’aux « gardens by the Bay », un jardin botanique de plus de 100 hectares devenu la vitrine touristique de Singapour depuis sa création il y a quelques années.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

La question de la dénucléarisation de la Corée du Nord sera, certes, au centre des intérêts, mais que peut-on attendre concrètement de cette rencontre historique?

Pour Donald Trump, il s’agit aussi de montrer qu’il est le premier président américain à rencontrer un dirigeant de la Corée du Nord.

Il peut espérer aussi recevoir le respect national et international, après notamment la récente débâcle lors du G7 ou sa décision de se retirer de l’accord iranien.

Lire la suite sur www.rtbf.be…