Journaliste saoudien disparu : la pression s’accroît sur Riyad

Lire aussi :   Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi : l’enquête se rapproche de Riyad

Plus tôt dans la journée, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, déjà en délicatesse avec Riyad avant même la disparition de M. Khashoggi, a employé un ton plus menaçant qu’à l’accoutumée, avertissant que la Turquie ne resterait pas sans rien faire au sujet du journaliste saoudien disparu.

Depuis le début de l’enquête, Ankara affirme qu’il n’est jamais ressorti du bâtiment du consulat saoudien à Istanbul, alors que Riyad assure le contraire.

La chaîne publique turque en langue anglaise TRT World a quant à elle rapporté mardi que les autorités turques soupçonnaient un groupe de Saoudiens venus à Istanbul le jour de la disparition du journaliste d’être repartis avec les images de vidéosurveillance de la représentation diplomatique.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Donald Trump a indiqué aujourd’hui que des enquêteurs américains travaillaient avec la Turquie et l’Arabie saoudite afin de faire la lumière sur la disparition du journaliste Jamal Khashoggi au consulat saoudien à Istanbul.

»

LIRE AUSSI – Journaliste disparu: Trump en a parlé «au plus haut niveau» avec les Saoudiens

« On ne peut pas laisser cela arriver.

Nous sommes très durs et nous avons des enquêteurs là-bas, et nous travaillons avec la Turquie et franchement nous travaillons avec l’Arabie saoudite », a déclaré le président américain dans un entretien téléphonique avec Fox.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Le ministre des Affaires étrangères britannique a prévenu jeudi les autorités saoudiennes qu’elles s’exposaient à de « graves conséquences » en cas de responsabilité dans la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

L’éditorialiste critique du pouvoir de Ryad et collaborateur du Washington Post n’a plus donné de signe de vie depuis son entrée le 2 octobre au consulat de son pays à Istanbul, où il s’était rendu pour obtenir un document en vue de son mariage avec une Turque.

Des responsables turcs ont affirmé samedi que, selon les premiers éléments de l’enquête, Jamal Khashoggi a été assassiné à l’intérieur du consulat.

Lire la suite sur www.europe1.fr…