JO d’hiver 2018 : jour J à Pyeongchang

Si certaines épreuves, comme le patinage artistique et le curling, ont déjà débuté, le grand jour arrive aujourd’hui avec la cérémonie d’ouverture de Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang, en Corée du Sud.

Assises à la même table, Corée du Nord et Corée du Sud s’apprêtent à savourer les « Jeux de la paix », les JO 2018 de Pyeongchang, qui s’ouvrent à 20 heures locales (12 heures en France) et qui promettent du sport jusqu’au 25 février, dans tous les domaines.

Que les opposants au rapprochement ont aussitôt rebaptisés les « Jeux de Pyongyang », en référence à la capitale de la Corée du Nord… C’est l’avenir qui dira si la trêve olympique avait des fondations solides.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Le budget prévisionnel aurait déjà été dépassé, hissant l’événement, qui se déroule en Corée du Sud du 9 au 25 février, parmi les olympiades d’hiver les plus chères.

S’il est encore bien trop tôt pour connaître la facture totale des Jeux olympiques d’hiver qui débutent ce vendredi à Pyeongchang, en Corée du Sud, on peut d’ores et déjà prédire que ces vingt-troisièmes olympiades hivernales compteront parmi les plus chères.

Avec un budget prévisionnel de 10 milliards d’euros, l’édition 2018 se hisse déjà sur le podium des JO d’hiver les plus onéreux, derrière ceux de Sotchi (2014), en Russie, qui ont coûté au moins 36 milliards d’euros.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Les JO d’hiver de Pyeongchang, marqués par un léger rapprochement entre les deux Corées, confirment une fois de plus la place prédominante de ces grandes compétitions sportives dans les relations internationales.

La participation d’une équipe nord-coréenne aux Jeux olympiques (JO) d’hiver de Pyeongchang est, selon le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, « un grand pas en avant pour l’esprit olympique ».

La participation de la Corée du Nord aux épreuves organisées au Sud n’est d’ailleurs pas une première : les deux équipes ont déjà défilé ensemble aux JO d’été de 2000 à Sydney et à ceux de 2004 à Athènes, lors de la période connue sous le nom de « politique du rayon de soleil ».

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Le pape François a salué mercredi le défilé commun des délégations des deux Corées prévu pour l’ouverture des jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang, un geste qui « donne l’espoir d’un monde meilleur où les conflits se résolvent pacifiquement ».

« La traditionnelle trêve olympique prend cette année une importance spéciale: les délégations des deux Corées défileront ensemble sous une bannière unique », a déclaré le pape lors de son audience générale hebdomadaire au Vatican.

« Cela nous donne l’espoir d’un monde meilleur où les conflits se résolvent pacifiquement par le dialogue et le respect mutuel, comme le sport aussi nous l’enseigne », a-t-il ajouté.

Lire la suite sur www.rtbf.be…