Jean-Michel Aphatie réagit à sa discussion musclée et filmée avec un gilet jaune

Le journaliste a raconté son face-à-face avec un homme qui se revendique « journaliste gilet jaune », et déclaré sur le plateau de « C à Vous » sur France 5 vouloir expliquer qu’il faisait son métier de « manière honnête ».

À franceinfo, il donne aussi son point de vue sur ces sollicitations: « Je pense qu’il ne faut pas refuser ces échanges, il faut continuer d’expliquer notre travail. »

La vidéo de cette discussion animée, postée sur Youtube le 7 janvier, a été partagée sur le compte Twitter du chroniqueur ce 10 janvier, avec ces quelques mots d’explication:
La scène se déroule non loin de son lieu de travail.

Lire la suite sur www.huffingtonpost.fr…

Dans une vidéo mise en ligne lundi 7 janvier sur Youtube et intitulée « Aphatie journaliste millionnaire anti ‘gilet jaune' », Jean-Michel Aphatie est interpellé de manière vive par un homme se présentant comme un « journaliste ‘gilet jaune' ».

La scène a été tournée lundi à la sortie d’un plateau télé, explique Jean-Michel Aphatie à franceinfo.

La discussion se poursuit jusqu’à ce que le « journaliste ‘gilet jaune' » l’interroge sur la quenelle, le geste popularisé par Dieudonné et considéré par certains comme étant antisémite.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

«Apathie journaliste millionnaire anti « gilet jaune »» (sic).

Tel est le nom de la vidéo postée sur YouTube le 7 janvier par un homme qui se présente comme «journaliste gilet jaune» et qui a interpellé dans la rue Jean-Michel Aphatie, présentateur à Europe 1.

S’ensuit un échange de plus en plus tendu au cours duquel le «gilet jaune» traite le présentateur de «menteur», fustige son «grand appartement du 16e» et ses «millions» et estime qu’il est «du côté des puissants».

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Il l’attaque d’abord sur sa dernière chronique, consacrée uniquement à Christophe Dettinger (le boxeur qui s’en est pris à des policiers le 5 janvier), et pas aux violences policières, notamment celle d’un commandant de police décoré de la légion d’honneur.

« Cette intolérance est le début de la guerre civile »

Alors que M. Aphatie, qui livre des éditos sur Europe 1 et France 5 dans C à vous, et qui est très actif sur Twitter, tente d’instaurer un dialogue avec ce troll IRL, celui-ci ne fait que l’invectiver, et marteler ses poncifs sur les journalistes à la solde du capital.

Jean-Michel Aphatie dément ces deux allégations face à son interlocuteur, comme sur France 5, dans C à vous, où il est revenu sur cet épisode le 10 janvier.

Lire la suite sur www.lesinrocks.com…

« Il était porteur de la haine que des gens éprouvent pour les journalistes, m’accusant de défendre les milliardaires qui verrouillent l’information », a déclaré ce vendredi, sur Europe 1, Jean-Michel Aphatie.

Dans la vidéo visée, on entendant le « journaliste gilet jaune », un certain « Isadora Duncan », lui reprocher notamment d’être déconnecté de la réalité: « Dans votre grand appartement du seizième, avec vos millions que vous vous êtes faits dans la presse, vous croyez tout connaître de tout ».

« Si vous ne savez pas ce que l’intolérance veut dire, si vous voulez observer une forme de violence inadmissible, regardez cette vidéo qui ne sert pas la cause des gilets jaunes », avait d’abord répondu Jean-Michel Aphatie, via son compte Twitter.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…