Italie : Giuseppe Conte de nouveau chargé de former un gouvernement

Cette annonce intervient après le nouvel accord conclu jeudi après-midi par les chefs de file du Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème) et de la Ligue (extrême droite), Luigi Di Maio et Matteo Salvini.

Le président Mattarella avait mis son veto dimanche au premier gouvernement proposé par la Ligue et le M5S, car M. Savona était prévu pour le ministère de l’économie et des finances.

Peut-être qu’on y est enfin, après tant d’obstacles, d’attaques, de menaces et de mensonges », s’était réjoui M. Salvini sur Facebook à l’annonce du nouvel accord avec le M5S.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

L’Italie s’acheminait jeudi soir vers un gouvernement populiste avec la nouvelle désignation de Giuseppe Conte comme premier ministre, après un compromis conclu entre les chefs de file du Mouvement Cinq Étoiles (M5S, antisystème) et de la Ligue (extrême droite).

«Toutes les conditions sont réunies pour un gouvernement politique M5S/Ligue», avaient annoncé Luigi di Maio (M5S) et Matteo Salvini (Ligue) dans un communiqué transmis par le M5S à l’issue d’une après-midi de discussions venue conclure près de trois mois de tractations.

Dans la foulée, Carlo Cottarelli, qui avait été chargé lundi de former un gouvernement d’experts après l’échec de la première tentative de Giuseppe Conte, a remis son mandat au président jeudi soir, avec style et sous les applaudissements de la presse, ouvrant la voie à la convocation de Giuseppe Conte.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

L’Italie s’acheminait jeudi soir vers la formation d’un gouvernement d’union populiste sous la direction de Giuseppe Conte après un nouvel accord conclu entre Luigi Di Maio et Matteo Salvini, les chefs de file du Mouvement Cinq Etoiles (M5S), antisystème, et de la Ligue, d’extrême droite.

«Toutes les conditions sont réunies pour un gouvernement politique M5S/Ligue», ont annoncé Luigi di Maio et Matteo Salvini dans un communiqué transmis par le M5S après plusieurs heures de tractations.

Dans la foulée, le président Sergio Mattarella a convoqué Carlo Cottarelli, qui lui a officiellement remis sa charge de former un gouvernement d’experts pour préparer le pays à de nouvelles élections.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

La nouvelle est devenue officielle à 19 heures 10 : une note conjointe, signée par Matteo Salvini et Luigi Di Maio certifie que « l’accord est fait pour un ‘gouvernement politique’ ( donc non technique) entre le Movimento5Stelle et la Ligue avec Giuseppe Conte comme président du Conseil ».

Il semble donc – et il vaut mieux continuer d’utiliser le verbe « semble »  jusqu’au vote de confiance – que les ministères « chauds », c’est-à-dire ceux qui ont un rapport direct avec l’euro et l’Europe, aient été équitablement partagés :

– Le ministre de l’Economie et des Finances Giovanni Tria est un professeur de l’Université romaine Tor Vergata , et se présente comme un Européen « moyen ».

– Le ministre des Affaires étrangères Enzo Moavero Milanesi est au contraire un Européen convaincu, un juriste très estimé dans les milieux bruxellois (il a d’ailleurs été ministre autrefois dans les gouvernements Monti et Letta).

Lire la suite sur www.nouvelobs.com…