Israël

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Le survol d’Israël par un drone attribué à l’Iran puis la destruction d’un F-16 israélien au dessus de la Syrie provoquent un regain de tension dans la région.

Selon la version israélienne, un drone piloté à distance par des Iraniens basés en Syrie a pénétré samedi avant l’aube dans l’espace aérien israélien, où il a été abattu.

Selon des experts, le drone intercepté sur le territoire israélien est le premier à avoir été directement guidé par des Iraniens, engagés militairement en Syrie aux côté du régime.

Lire la suite sur www.france24.com…

En plus du Golan, l’aide apportée par l’Iran – déclaré ennemi n°1 d’Israël – au Hezbollah (faction chiite du Sud Liban), qui transite par la Syrie, est un excellent prétexte pour des manœuvres d’intimidation dans le ciel syrien vu les faibles capacités de défense anti-aérienne de l’armée d’Assad.

Tout ceci se passe à la frontière Sud de la Syrie, alors qu’en même temps sur sa frontière Nord, autour d’Afrin, la Turquie tente de s’approprier un morceau de territoire Syrien tenu par les Kurdes du YPG.

Cette force a bien existé au début du conflit syrien, mais ses membres se battant pour l’instauration d’une démocratie en Syrie sont morts depuis longtemps et l’ASL n’est plus rien d’autre qu’une force islamiste de plus aujourd’hui inféodée à Erdogan.

Lire la suite sur www.agoravox.fr…

Samedi 10 février, l’aviation israélienne a mené un raid aérien à large spectre en Syrie en réponse à l’intrusion « d’un drone iranien » dans son espace aérien à partir du territoire syrien et qui aurait été intercepté par un hélicoptère de combat Apache.

En septembre 2017, l’armée israélienne avait annoncé avoir intercepté un drone de « conception iranienne » et contrôlé « par le Hezbollah » au nord, dans la zone démilitarisée entre la Syrie et Israël.

L’armée israélienne a publié un communiqué pour expliquer que le raid aérien en territoire syrien était « une réponse » à l’intrusion « du drone iranien ».

Lire la suite sur www.tsa-algerie.com…

Graves tensions en Syrie, où Israël a mené samedi une série d’attaques aériennes contre des cibles militaires iraniennes.

Ces faits, au cours desquels un pilote israélien a été grièvement blessé, constituent la plus sérieuse confrontation entre Israël et l’Iran depuis 2011 et le début de la guerre en Syrie.

C’est aussi la première fois depuis longtemps – 30 ans, selon le quotidien israélien Haaretz – qu’Israël perd un F-16 au combat.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…

Le nouvel incident entre Israël et ses voisins devrait rappeler à tous les stratèges, dirigeants politiques et élus du peuple que l’avenir de notre défense et de notre sécurité va être bientôt bouleversé par une arme nouvelle, dont on parle trop peu, y compris dans la nouvelle loi de programmation militaire, par ailleurs très bienvenue : le drone.

Survolé par un drone venu d’une base iranienne en Syrie, les Israéliens ont réagi en détruisant le camion d’où il était parti, ce qui a entrainé un jeu de représailles et de contre-représailles aux dimensions inédites.

Jusqu’à présent, personne ne sait arreter un drone ; et à fortiori des milliers.

Lire la suite sur blogs.lexpress.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn