Israël : la police recommande l’inculpation de Netanyahu pour corruption

La police israélienne a indiqué mardi 13 février avoir recommandé à la justice d’inculper pour corruption, fraude et abus de confiance le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a de nouveau clamé son innocence lors d’une allocution télévisée.

La police a également estimé qu’il y avait corruption à propos d’un accord secret que M. Netanyahu aurait tenté de passer avec le propriétaire du Yediot Aharonot pour une couverture favorable de la part du plus grand quotidien israélien payant.

À la tête du gouvernement depuis 2009, après un premier mandat entre 1996 et 1999, M. Netanyahu a dépassé les onze ans de pouvoir.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

JERUSALEM (Reuters) – La police israélienne a recommandé mardi au parquet d’inculper le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour corruption dans deux dossiers, estimant disposer d’éléments suffisamment probants.

La recommandation émise par la police est la plus sévère à laquelle pouvait s’attendre le chef du Likoud (droite), qui effectue son quatrième mandat de Premier ministre.

La première affaire impliquant le Premier ministre, connue sous le nom de « Cas 1000 », a trait à des cadeaux offerts par des hommes d’affaires au chef du gouvernement.

Lire la suite sur www.challenges.fr…

La police israélienne a recommandé mardi à la justice d’inculper pour corruption, fraude et abus de confiance le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a de nouveau clamé son innocence et exclu de démissionner.

– Cigares, champagne et bijoux –

Dans la première des deux affaires qui lui sont reprochées, Benjamin Netanyahu est soupçonné d’avoir reçu des des pots-de-vin de la part de riches personnalités comme James Packer, milliardaire australien, ou Arnon Milchan, producteur israélien à Hollywood.

Selon la police, le montant des cadeaux offerts par ces hommes d’affaires à Benjamin Netanyahu et aux membres de sa famille s’élève à un million de shekels (environ 230.000 EUR) entre 2007 et 2016, sous forme de cigares, de bouteilles de champagne et de bijoux.

Lire la suite sur www.maritima.info…