Israël : la police recommande l’inculpation de Benyamin Nétanyahou

Le premier ministre, son épouse et leur fils sont notamment soupçonnés de s’être fait offrir du champagne, des cigares, des bijoux et des vêtements pour un montant total évalué à un million de shekels (250.000 euros).

Mais plusieurs voix, dont celle de l’ancien premier ministre travailliste Ehud Barak, l’ont appelé à se mettre en retrait jusqu’à son éventuel procès.

»

En contrepartie de cadeaux qu’il n’hésitait à l’occasion pas à solliciter, le premier ministre est soupçonné d’avoir appuyé l’adoption d’une loi accordant une réduction d’impôts aux ressortissants israéliens qui, à l’instar du magnat d’Hollywood, envisagent de rentrer au pays après un séjour à l’étranger.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

La pression s’accentue sur l’exécutif.

La police israélienne a recommandé, mardi 13 février, à la justice d’inculper pour corruption le Premier ministre, Benyamin Nétanyahou, qui a de nouveau clamé son innocence et exclu de démissionner.La police a indiqué « qu’il existait suffisamment de preuves contre le Premier ministre pour l’inculper pour avoir accepté des pots-de-vin, pour fraude et abus de confiance » dans deux affaires qui ont demandé deux ans d’enquête.

La police a également estimé qu’il y avait corruption dans le cadre d’un accord secret qu’il a tenté de passer avec le propriétaire du Yediot Aharonot pour une couverture favorable de la part de ce journal, le plus grand quotidien israélien payant.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur
votre site internet.

Nous vous demandons de suivre ces
Règles de base
Le Partenaire s’engage à ne pas porter atteinte au droit
moral des journalistes.

A ce titre, le Contenu devra être
reproduit et représenté par le Partenaire tel qu’il a été mis à
disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts,
incrustations, altérations, réductions ou insertions
Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

Lire la suite sur www.rfi.fr…