Interpellation de quatre jeunes filles par les services antiterroristes

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Paris – Quatre jeunes filles, soupçonnées d’être en lien « avec des personnes impliquées dans des filières terroristes », ont été interpellées mardi par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a-t-on appris de sources concordantes. Âgées de 14 à 18 ans, elles ont été interpellées notamment dans l’Oise et en région parisienne, a-t-on appris de source judiciaire.

L’une d’entre elles, née en janvier 1999, a été arrêtée par les services antiterroristes à Creil (Oise), ont précisé la source judiciaire et des sources proches de l’enquête, confirmant une information de France 3 Hauts-de-France.

Membre du groupe jihadiste État islamique (EI) et considéré comme l’inspirateur de plusieurs attentats en France, Rachid Kassim a été vraisemblablement tué courant février dans un bombardement de la coalition contre l’EI près de Mossoul, en Irak, selon des sources américaines et françaises.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Ce groupe de quatre jeunes femmes, soupçonnées de vouloir commettre une attaque terroriste, n’avait, semble-t-il pas encore de projet défini.  Elles étaient notamment abonnées à la chaîne Telegram « les lionnes » administrée par Rachid Kassim, jihadiste français tué en Syrie mais inspirateur des tueurs de Saint-Etienne du Rouvray.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Quatre jeunes filles, soupçonnés d’avoir voulu commettre un attentat sur le sol français ont été interpellées ce mardi.

Lire la suite sur www.bfmtv.com…

Quatre jeunes filles âgées de 14 à 18 ans et soupçonnées d’être en contact avec des personnes impliquées dans des filières terroristes ont été interpellées ce mardi matin dans l’Oise, à Noisiel (Seine-et-Marne) et à Mulhouse (Haut-Rhin) par les policiers de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Elles auraient participé à une chaîne de discussion sur la messagerie cryptée Telegram, en lien avec celle du djihadiste français Rachid Kassim.

Elle auraient également participé à une chaîne de discussion sur la messagerie cryptée Telegram, chaîne qui a été en lien avec celle du djihadiste français Rachid Kassim.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Trois adolescentes, âgées de 15 à 18 ans, soupçonnées d’être en lien « avec des personnes impliquées dans des filières terroristes », présentes entre autres dans la zone irako-syrienne, ont été interpellées, mardi 28 février, par des policiers de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a-t-on appris de sources proches de l’enquête.

Commanditaire d’une quinzaine de projets d’attentat visant la France au cours de l’été 2016, notamment de celui de Saint-Etienne-du-Rouvray, celui-ci a sans doute été tué dans une attaque de drone américain le 8 février, près de Mossoul, en Irak.

Elles sont suspectées d’avoir été en lien, notamment via les réseaux sociaux, « avec des personnes impliquées dans des filières terroristes ». 28. 02. 2017 à 18h08 • Mis à jour le
28. 02.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

Une jeune fille de 18 ans a été interpellée, ce mardi matin, à Creil (Oise), dans le cadre d’une affaire de terrorisme.

Une jeune fille de 18 ans a été interpellée, ce mardi matin, à Creil (Oise), dans le cadre d’une affaire de terrorisme.

L’interpellation a eu lieu mardi matin dans le quartier du Plateau à Creil (Oise).

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Trois jeunes filles soupçonnées de préparer un attentat ont été arrêtées ce mardi 28 février au matin, l’une près de Mulhouse, l’autre à Creil (Oise) et la troisième en Seine-et-Marne.

L’enquête devra déterminer si ces jeunes femmes, qui présentent des «profils à risque», avaient la volonté de rejoindre une zone de combat au Moyen-Orient ou si elles envisageaient de commettre un acte terroriste sur le sol français.

Des lionnesSelon nos confrères du Parisien, les trois filles feraient partie d’un groupe de jeunes femmes radicalisées qui se font surnommer « les lionnes ».

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…

L’enquête devra déterminer si ces jeunes femmes, qui présentent des « profils à risque », avaient la volonté de partir sur une zone de combat au Moyen-Orient ou si elles envisageaient de commettre un acte de nature terroriste en France, sachant que Rachid Kassim était en lien avec des attentats ou tentatives d’attentats (Saint-Étienne-du-Rouvray ou Magnanville) commis sur le sol français.

Creil : trois adolescentes soupçonnées de liens avec une filière terroriste interpellées Les jeunes filles de 15 à 18 ans auraient été en lien avec Rachid Kassim, le jihadiste lié à l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray.

Trois jeunes filles, entre 15 et 18 ans, ont été interpellées par la DGSI (direction générale de la sécurité intérieure) mardi 28 février au matin à Creil, dans l’Oise en région parisienne, et dans l’est de la France.

Lire la suite sur www.rtl.fr…

Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. 21H44
Famille disparue à Orvault: le fils fortement soupçonné 21H23
Interpellation de quatre jeunes filles par les services… 21H21
Tir accidentel lors de l’inauguration de la LGV Tours-Bordeaux par… 20H49
Le cas de Marwa, bébé plongé dans le coma, examiné jeudi au Conseil… 20H27
Mobilisation contre les violences policières: 26 personnes… 20H07
Charente : un coup de feu accidentel interrompt François Hollande 19H48
Diffusion d’images sur Twitter : l’immunité de Marine Le Pen levée ? 19H39
Fashion Week de Paris: pour les femmes, la cravate est de mise 19H29
Un frère d’Adama Traoré en garde à vue 19H28
Hollande inaugure la LGV Tours-Bordeaux, mise en service en juillet 19H13
Douze jours après sa disparition, toujours aucune nouvelle de la… 18H55
Le nombre de chômeurs repartirait à la hausse en 2017 17H29
Burn-out: 150 policiers en arrêt maladie dans le Sud 16H48
Terrorisme : quatre jeunes filles interpellées 16H22
Nouveau bras de fer entre Airbnb et la ville de Paris 16H11
Marine Le Pen au Salon de l’agriculture : l’amour est dans le pré ? 16H11
Salon de l’agriculture : Cerise, la vache égérie de 2016, est morte ! 15H59
Un lycéen jugé pour tentative d’assassinat sur un enseignant juif 15H56
Saint-Malo : des images exceptionnelles de la grande marée 15H38
Un campement de Roms évacué dans le nord de Paris 14H23
Affaire Théo : les blocages lycéens dégénèrent 13H52
Adama Traoré : l’un de ses frères placé en garde à vue 13H28
A 40 ans, le Puy du Fou vise un développement à l’international 13H12
Déchets nucléaires à Bure: les opposants marquent un point 12H54
Le comédien Olivier Sauton rattrapé par des tweets antisémites 12H53
Tweets antisémites d’Olivier Sauton : la lettre de son producteur 12H50
Le gouvernement dévoile son plan contre la maltraitance des enfants 10H02
Attentat de Nice : Méadel répond aux victimes en colère 10H02
L’appel de la terre était fort, des enfants de paysans reviennent 09H59
Le Conseil d’État va décider du sort de Marwa, bébé plongé dans le…

Nouveau coup de filet pour les services antiterroristes : quatre jeunes filles, soupçonnées d’être en lien « avec des personnes impliquées dans des filières terroristes », ont été interpellées mardi par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a-t-on appris de sources concordantes.

Ces jeunes filles sont suspectées d’avoir été en lien, notamment via les réseaux sociaux, « avec des personnes impliquées dans des filières terroristes » présentes entre autres dans la zone irako-syrienne, selon des sources.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn