International Champions Cup : Le PSG bat Benfica

Sirigu à pris la place de Trapp, Van der Wiel a remplacé Sabaly, Bahebeck a laissé son poste à Matuidi et Maxwell, auteur d’une bonne rentrée, est sorti pour céder sa place à Taufflieb. À dix minutes de la fin, le PSG a réussi à prendre l’avantage par Digne sur une frappe au premier poteau mal négociée par le portier portugais.

Dans le onze de départ, la première recrue estivale du PSG, l’Allemand Kevin Trapp, a montré toute l’étendue de son talent par quelques arrêts spectaculaires et a gardé son équipe dans le match en repoussant les assauts des joueurs du Benfica plus entreprenants dans la première demi-heure.

Sauvé par son poteau (40e), Trapp était effacé par Gaitán qui donnait en retrait sur Jonas qui n’a eu qu’à pousser le ballon dans le but vide (42e) pour donner l’avantage au Benfica juste avant la mi-temps.

Lire la suite sur www.eurosport.fr…

Si Kévin Trapp a d’abord fait le show avec 3 arrêts en 5 minutes, pour contrer les attaquants lisboètes, c’est Jean-Kévin Augustin qui a débloqué la situation d’un contrôle parfait suivi d’une frappe croisée (1-0, 29e).

Car plutôt que de s’enfoncer, Lisbonne a au contraire accéléré avant de faire la différence par Talisca (1-1, 34e) puis Jonas à la réception d’une offrande de Gaitan qui avait préalablement dribblé Trapp (1-2, 42e).

Un deuxième succès en amical pour des champions de France qui ont été menés mais n’ont rien lâché, faisant notamment la différence grâce au jeune Jean-Kévin Augustin.

Lire la suite sur www.sports.fr…

Et l’avantage pris quasiment dans la foulée grâce à Jonas (42e), sous les yeux d’un Rabiot très passif, après une perte de balle de Lucas, récompenser leur domination technique. «Ces jeunes, entourés par quelques anciens, ont été au niveau. «N’oubliez pas qu’il y avait des joueurs nés en 96 et 97 dans cette équipe, a déclaré Laurent Blanc.

Même si l’équipe vainqueur dans la nuit de samedi à dimanche, face à Benfica (3-2), pour le premier rendez-vous de l’International Champions Cup, ne ressemblera en rien à celle qui sévira cette saison, le PSG entretient une culture du succès qui ne peut pas déplaire à Laurent Blanc.

Entre temps, Benfica avait touché à deux reprises les montants de Trapp (40e et 49e). «Ce n’est que le premier match amical de cette tournée mais je suis déjà satisfait pour les jeunes, conclura Blanc.

Lire la suite sur www.lequipe.fr…

En même temps que le premier match amical de la tournée américaine du PSG contre le Benfica Lisbonne au BMO Field, disputé trois heures seulement après une rencontre de MLS (1ere division de soccer) remportée (2-1) par le FC Toronto contre Philadelphie, s’est tenue une partie de beach-soccer dans le cadre des jeux Panaméricains 2015, une sorte de jeux olympiques pour les pays du continent américain.

En même temps que le premier match amical de la tournée américaine du PSG contre le Benfica Lisbonne au BMO Field, disputé trois heures seulement après une rencontre de MLS (1ere division de soccer) remportée (2-1) par le FC Toronto contre Philadelphie, s’est tenue une partie de beach-soccer dans le cadre des jeux Panaméricains 2015, une sorte de jeux olympiques pour les pays du continent américain.

PSG: Trapp (Sirigu, 66e) – Sabaly (Van der Wiel, 74e), Aurier, Kimpembe, Digne – Nkunku (Ongenda, 66e), Rabiot, Maxwell (cap) (Taufflieb, 81e) – Augustin, Bahebeck (Matuidi, 74e), Lucas (Demoncy, 88e). Entr: L. Blanc. Benfica Lisbonne-PSG.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Déjà auteurs d’un excellent match lors de la nette victoire face aux Autrichiens de Wiener (3-0), les deux joueurs ont encore été les grands artisans de la victoire de leur équipe face au Benfica Lisbonne (3-2), samedi soir à Toronto pour le compte de l’International Champions Cup, tournoi de préparation à l’échelle mondiale réunissant les meilleures équipes européennes.

Auteur de trois passes décisives face à Wiener, l’ancien Lillois s’offrait cette fois le luxe de marquer le but de la victoire sur une frappe en force à la réception d’un centre très intelligent d’Augustin, qui avait déboulé sur l’aile gauche (79eme).

Quatre minutes après le but d’Augustin, le gardien allemand sortait encore le grand jeu sur une tentative de Gaitan, mais il ne pouvait que s’avouer vaincu sur la reprise aux vingt mètres de Talisca, à l’affût (34eme).  Le nouveau numéro un dans la cage parisienne avait ensuite beaucoup de chance sur un missile de ce même Talisca, qui ne trouvait que le poteau.

Lire la suite sur www.football365.fr…

Après une nette victoire en Autriche face au Wiener Sportklub (3-0) pour son premier match de préparation, les hommes de Laurent Blanc ont démarré leur tournée américaine par un nouveau succès acquis contre le Benfica Lisbonne (2-3) dans le cadre de l'International Champions Cup.

Un choix volontaire de la part de Laurent Blanc qui a souhaité tester ses jeunes et force est de constater que certains ont répondu présent, à l'image de Christopher Nkunku, seulement 17 ans et très actif au milieu du terrain ou encore de Jean-Kevin Augustin, tout juste 18 ans, qui a ouvert le score après une belle ouverture de Jean-Christophe Bahebeck, 22 ans (29e, 0-1).

Pour le premier match de préparation de sa tournée américaine, theatre de l'International Champions Cup, un PSG rajeuni s'est imposé au forceps face à une belle équipe de Benfica (2-3).

Lire la suite sur www.tf1.fr…

Si Jean Kévin Augustin, déjà auteur d'un doublé face au Sportklub Wien, a ouvert le score d'une belle frappe croisée, les Portugais ont répondu par Talisca puis Jonas.

Alors que la saison 2014/2015 a rendu son verdict avec la finale du championnat disputée sur la pelouse du Stade de France, «Jour de Brennus» revient sur les faits marquants de cette dernière rencontre de la saison.

Mais le PSG n'avait pas envie de céder et a montré sa force de caractère pour revenir grâce à un penalty de Lucas puis une frappe tendue de Digne.

Lire la suite sur www.canalplus.fr…