Insolite. Des chercheurs planchent sur une crème glacée à fonte lente

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Cette nouvelle recette pourrait faciliter le travail des fabricants et des distributeurs de glaces en permettant une conservation à des températures moins basses, tout en offrant de nouvelles perspectives aux consommateurs. « Les mains collantes de glace fondues (… ) pourraient bientôt appartenir au passé », soulignent, avec humour, les chercheurs, qui espèrent pouvoir introduire ce nouveau procédé sur le marché d’ici trois à cinq ans.

Une équipe de chercheurs britanniques a découvert le moyen de ralentir la fonte de la crème glacée, y compris par forte chaleur, grâce à une protéine naturelle, selon une étude publiée ce lundi.

Les glaces ainsi obtenues seraient également moins riches en acides gras saturés, et moins caloriques, assurent ces travaux réalisés par des chercheurs des universités écossaises d’Edimbourg et de Dundee (nord-est).

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Une équipe de chercheurs britanniques a découvert le moyen de ralentir la fonte de la crème glacée, y compris par forte chaleur, grâce à une protéine naturelle, selon une étude publiée lundi 31 août.

Des chercheurs britanniques inventent une glace qui fond lentementIls ont découvert une protéine naturelle capable de ralentir la fonte de la crème glacée.

Cette nouvelle recette pourrait faciliter le travail des fabricants et des distributeurs de glaces en permettant une conservation à des températures moins basses, tout en offrant de nouvelles perspectives aux consommateurs.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Cette nouvelle recette pourrait faciliter le travail des fabricants et des distributeurs de glaces en permettant une conservation à des températures moins basses, tout en offrant de nouvelles perspectives aux consommateurs. «Les mains collantes de glaces fondues (… ) pourraient bientôt appartenir au passé», soulignent, avec humour, les chercheurs, qui espèrent pouvoir introduire ce nouveau procédé sur le marché d’ici trois à cinq ans.

Les glaces du futur pourraient fondre moins vite InnovationUne équipe de chercheurs britanniques a découvert le moyen de ralentir la fonte de la crème glacée. «Les mains collantes de glaces fondues (… ) pourraient bientôt appartenir au passé» soulignent les chercheurs.

Les glaces ainsi obtenues seraient également moins riches en acides gras saturés, et moins caloriques, assurent ces travaux réalisés par des chercheurs des universités écossaises d’Edimbourg et de Dundee.

Lire la suite sur www.tdg.ch…

En effet, cette découverte pourrait permettre de les conserver à des températures moins basses, tout en offrant de nouvelles perspectives aux gourmands.  Ainsi, grâce à cette « protéine initialement identifiée pour son usage pratique sur les bactéries », comme l’explique le Docteur Dr Nicola Stanley-Wall, de l’Université de Dundee, cité par The Guardian, « les mains collantes de glace fondues (… ) pourraient bientôt appartenir au passé ».

Et, cerise sur le « gâteau », les glaces obtenues avec cette protéine seraient également moins riches en acides gras saturés, et moins caloriques, font valoir les scientifiques qui espèrent, grâce à leur nouvelle recette, faciliter le travail des fabricants et des distributeurs de crème glacée.

Grâce à l'ajout d'une protéine naturelle, des chercheurs ont réussi à mettre au point une nouvelle recette de crème glacée ralentissant la fonte de cette dernière tout en conservant son onctuosité.

Lire la suite sur www.francesoir.fr…

Retrouvez vos données personnelles : profil et inscriptions aux infolettres. «Les mains collantes de glace fondues (… ) pourraient bientôt appartenir au passé», soulignent, avec humour, les chercheurs, qui espèrent pouvoir introduire ce nouveau procédé sur le marché d’ici trois à cinq ans.

Une équipe de chercheurs britanniques a découvert le moyen de ralentir la fonte de la crème glacée, y compris par forte chaleur, grâce à une protéine naturelle, selon une étude publiée lundi.

Les glaces ainsi obtenues seraient également moins riches en acides gras saturés, et moins caloriques, assurent ces travaux réalisés par des chercheurs des universités écossaises d’Édimbourg et de Dundee.

Lire la suite sur www.lapresse.ca…

Les glaces ainsi obtenues seraient également moins riches en acides gras saturés, et moins caloriques, assurent ces travaux réalisés par des chercheurs des universités écossaises d’Edimbourg et de Dundee (nord-est).

Cette nouvelle recette pourrait faciliter le travail des fabricants et des distributeurs de glaces en permettant une conservation à des températures moins basses, tout en offrant de nouvelles perspectives aux consommateurs.

Les glaces obtenues seraient également moins riches en acides gras saturés, et moins caloriques. – luminaimages/shutterstock. (AFP) – Finies les mains collantes!

Lire la suite sur www.lejdc.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn