Il faut dire la vérité : les migrants de la jungle de Calais ne sont pas des réfugiés !

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

La future majorité en 2017, si elle veut éviter un cataclysme électoral en 2022, devra avant toute autre considération reprendre en main la politique migratoire de la France et renouer avec les fondamentaux: une politique raisonnable sur l’immigration régulière et ferme sur l’immigration illégale. dans votre nouveau rendez-vous avec l’information. 6 000 000 de chômeurs, une dette abyssale de plus de 2000 milliards, fermetures d'usines et d'entreprises à n'en plus finir, délocalisations, désindustrialisation, 200 000 titres de séjour délivrés chaque année depuis des décennies sans parler des clandestins, 74 000 régularisations en 2014, discrimination positive.

De toute façon il n'y a plus de frontière vient qui veut et avec le droit du sol beaucoup de nouveaux Français sans emploi, un terreau pour les fondamentalistes, si on continu sur la même lancée il y aura bientôt des centaines de Molenbeek en France ! Quoi faire ? remettre nos frontières, ou renvoyer systématiquement les migrants chez eux, cela va devenir invivable en France.

Pour Xavier Saincol, le gouvernement socialiste entérine son renoncement à faire appliquer les lois sur l’entrée, le séjour et l’asile alors qu’il s’agit en l’occurrence d’étrangers en situation irrégulière.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn