Hugo Clément pose comme mannequin et s’attire les foudres de la production de Quotidien

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Malaise entre le journaliste Hugo Clément et la société de production de l’émission Quotidien.

Le journaliste à l’antenne sur TMC a commis l’erreur de poser pour un shooting photo mode sans en informer ses supérieurs.

Ceux-ci n’ont pas du tout apprécié et ont exigé la disparition des photos, révèle le site Arrêt sur image.

Lire la suite sur www.ladepeche.fr…

Il a accepté de poser pour une pub de chemises, sans en parler à son employeur… Les photos qui « gênaient » sa boîte de production ont été retirées depuis.

Le site explique en effet que cette figure de l’émission Quotidien joue le « journaliste-mannequin » : Hugo Clément a participé une campagne de pub pour la marque de chemises Hast.

Impossible de reconnaître le journaliste.Mais en cliquant sur le site de la marque, Arrêt sur Images découvre toutes les images du « shooting photos » dans lequel Hugo Clément pose, sous toutes les coutures, dans les rues de Paris.

Lire la suite sur www.ouest-france.fr…

Mercredi 28 juin, pour le lancement des soldes, le journaliste de Quotidien Hugo Clément apparaissait sur le site de la marque de vêtements Hast, tout comme le comédien et humoriste Frédéric Chau.

« Il avait gentiment accepté [de poser, ndlr], mais ensuite sa production lui a dit qu’il ne fallait pas qu’il apparaisse parce que ça les gênait, a confié le co-fondateur de Hast, Samy Ziani, à Arrêt sur images.

Diffusées sur les réseaux sociaux et sur le site internet de la griffe, les photos du journaliste ont finalement été retirées ou rognées au niveau du visage…  Henri Guaino met un énorme vent à Hugo Clément puis ironise sur la scission des Républicains (VIDEO)Comme le rappelle Puremédias, si les journalistes télé se voient souvent prêter des vêtements par les marques, ils n’ont pas à en faire la publicité.

Lire la suite sur www.programme-tv.net…

SOLDES Hugo Clément a posé pour Hast, une marque de chemises, sans prévenir la production de «Quotidien»…
Hugo Clément la joue mannequin d’un jour.

Le journaliste vedette de l’émission Quotidien de Yann Barthès sur TMC a posé pour Hast, une marque de chemises haut de gamme situé à Paris, a relevé Arrêt sur images.

>> A lire aussi : Le journaliste Hugo Clément bousculé pendant le meeting de Valls en plein direct
Sur son site, Hast dévoilait les « coulisses de cette journée shooting » : « Dans un Paris encore endormi, le journaliste Hugo Clément apparaît à la fois élégant et décontracté, sans pose ni artifice ».

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Le jeune journaliste vedette de l’émission de Yann Barthès a posé pour une marque de chemise parisienne à l’occasion des soldes.Le journaliste Hugo Clément est devenu mannequin.

Selon Arrêts sur images, le jeune homme n’aurait pas pensé à avertir la maison de production de l’émission de Yann Barthès, ce que cette dernière aurait moyennement apprécié… Dans un texte retiré depuis, le site de la marque de mode expliquait ainsi les «coulisses de cette journée shooting» en compagnie du reporter, comme l’avait repéré Arrêts sur images.

«Dans un Paris encore endormi, le journaliste Hugo Clément apparaît à la fois élégant et décontracté, sans pose ni artifice», était-il écrit.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Lire la suite sur www.ozap.com…

Sur un post Facebook de la marque de chemises et d’accessoires Hast, on peut notamment voir un jeune homme qui retrousse ses manches, mais uniquement le bas de son visage.

Arrêt sur Images reconnaît alors Hugo Clément, journaliste à Quotidien (TMC).

Sur son site, Hast affiche cette fois le visage du reporter à plusieurs reprises et mentionne son nom dans un texte d’accompagnement.

Lire la suite sur www.programme-television.org…

Le jour­na­liste Hugo Clément l’a appris à ses dépens cette semaine.

Le jeune homme de 27 ans s’est amusé à jouer les mannequins pour la marque de chemises haut de gamme Hast.

La marque Hast a en effet choisi de nommer le sédui­sant jour­na­liste dans sa campagne, pour qu’elle ait un maxi­mum de visi­bi­lité.

Lire la suite sur www.gala.fr…

Partager...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn