Homophobie dans le football : « Le stade est un défouloir »

À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie jeudi 17 mai, le collectif Rouge Direct a annoncé à franceinfo son intention de poursuivre la Ligue de football professionnel (LFP) devant le tribunal administratif pour « défaillance », afin de lutter contre l’homophobie dans les stades.

Il y a trop de passion, il faut aussi modérer toutes ces passions », a jugé jeudi Yoann Lemaire, invité de franceinfo, président de l’association Foot ensemble.

Yoann Lemaire : Ça reste très tabou surtout dans l’élite du football, ils ne le disent pas.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…

Le collectif Rouge direct et l’association Stop Homophobie ont dénoncé jeudi le « laissez-faire » de la Ligue de football professionnel face aux actes et propos homophobes dans les stades.

Le constat du collectif Rouge direct, qui réunit les anciens du club amateur Paris Foot Gay, est sans appel.

Malgré la signature en 2011 par la Ligue de football professionnel (LFP) d’une charte contre l’homophobie, « les chants homophobes n’ont jamais cessé et ont même fait leur grand retour au Parc des Princes », le stade du Paris-Saint-Germain, déplore le collectif dans un communiqué.

Lire la suite sur www.lemonde.fr…

FOOTBALL Malgré un discours ferme en 2011, la LFP « laisserait faire » les actes homophobes selon les associations…

Le collectif Rouge Direct, qui dénonce les actes homophobes dans le sport, et l’association Stop Homophobie ont dénoncé le « laisser-faire » de la Ligue de football professionnel (LFP) face aux actes et propos homophobes dans les stades, ce jeudi 17 mai, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie.

Rouge Direct recense par exemple les nombreux chants utilisant des insultes homophobe entendus en Ligue 1.

Ils menacent notamment l’instance d’une procédure administrative si elle ne fait pas sanctionner les actes.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Il dénonce la prolifération des chants homophobes dans les stades et le manque de sanctions des instances du football français.

LIRE AUSSI – Les actes homophobes continuent d’augmenter en France

Ce jeudi, journée internationale de lutte contre l’homophobie – mais également jour où le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, annonce sa liste de 23 joueurs qui iront disputer la Coupe du monde en Russie -, le collectif annonce qu’elle va adresser, dès la semaine prochaine, une mise en demeure à la Ligue de football professionnel (LFP) en vue d’une action en justice concernant la présence de chants homophobes dans les stades de Ligue 1 et de Ligue 2.

«Les instances du football professionnel doivent faire davantage pour sanctionner les comportements homophobes qui s’expriment tous les week-ends aux quatre coins de la France», poursuit Julien Pontes.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…