Hautes-Pyrénées : alerte à la pollution aux particules fines

La préfecture des Hautes-Pyrénées a déclenché la procédure d’alerte jusqu’à dimanche soir en raison d’une pollution persistante aux particules fines, a indiqué samedi l’Observatoire régional de l’air en Midi-Pyrénées (Oramip).

La persistance de cet épisode de pollution entraîne la mise en oeuvre de la procédure d’alerte par le préfet, précise l’Oramip dans un communiqué.

La tendance pour dimanche est stable et il est prévu que cet épisode de pollution se maintienne au moins jusqu’au dimanche.

Lire la suite sur www.europe1.fr…

La préfecture des Hautes-Pyrénées a déclenché une procédure d’alerte jusqu’à dimanche soir.

La persistance de cet épisode de pollution entraîne la mise en œuvre de la procédure d’alerte par le préfet, précise l’Oramip dans un communiqué.

>> A lire aussi : Un épisode de pollution touche Toulouse et trois départements
La tendance pour dimanche est stable et il est prévu que cet épisode de pollution se maintienne au moins jusqu’à dimanche 1er janvier.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

Un épisode de pollution de l’air aux particules en suspension (PM10) est observé par l’ORAMIP pour la journée du samedi 31 décembre sur le département des Hautes-Pyrénées.

L’Oramip prévoit qu’il va se maintenir pour la journée du dimanche 1er janvier.

En raison de la persistance de cet épisode pour la troisième journée consécutive, le préfet des Hautes-Pyrénées met en œuvre la procédure d’alerte.

Lire la suite sur www.ladepeche.fr…

Hautes-Pyrénées : les écobuages polluent l’air des montagnes en cette fin d’année 2016 Les écobuages restent interdits par la Préfecture dans le département des Hautes-Pyrénées, suite à une alerte pollution aux particules fines.

La Préfecture les interdit jusqu’au 3 janvier dans tout le département.

Les pompiers y étaient encore en intervention ce samedi matin.Ces incendies et les importants volumes de fumée qu’ils génèrent aggrave la pollution de l’air aux particules en suspension.

Lire la suite sur france3-regions.francetvinfo.fr…

Le président russe Vladimir Poutine a créé la surprise vendredi en décidant de «n’expulser personne» en réponse à l’expulsion par Washington de 35 «agents russes», après des accusations d’ingérence de Moscou dans la campagne présidentielle américaine.

La police espagnole a découvert des vidéos de présumés jihadistes en armes devant une image de la Puerta del Sol, lieu emblématique de Madrid où des milliers de personnes s’apprêtent à célébrer le Nouvel An sous une sécurité renforcée, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Le parquet de Valence a ouvert vendredi une information judiciaire après le quadruple meurtre commis par un jeune homme de 23 ans dans la Drôme et le Vaucluse et deux experts psychiatres ont été désignés pour l’examiner.

Lire la suite sur www.liberation.fr…

L’air était pollué de particules fines vendredi à Toulouse, Montauban, Lourdes et Tarbes ainsi que dans les départements de Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne et des Hautes-Pyrénées, a annoncé l’Observatoire régional de l’air en Midi-Pyrénées (Oramip).

Le dépassement du seuil d’information et de recommandation est dû à l’effet combiné d’émissions polluantes, en particulier dans les grandes villes, et de conditions météorologiques stables contre la barrière des Pyrénées.

L’Oramip prévoit ainsi pour la journée un niveau de concentration en particules en suspension supérieur à 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3) en moyenne sur 24 heures, précise un communiqué.Les trois départements sont placés en vigilance car l’Observatoire ne prévoit pas d’amélioration et envisage même une dégradation de la situation: les particules en suspension dans l’air s’accumulent déjà depuis mercredi et l’absence de vent empêche leur élimination.A 8 sur 10, l’indice de qualité de l’air sera « mauvais » vendredi à Toulouse, Montauban, Lourdes et Tarbes.

Lire la suite sur www.leparisien.fr…

Pour la septième fois depuis le début du mois, le seuil d’information du public pour les particules en suspension PM10 est dépassé ce 30 décembre en Haute-Garonne.

Les départements voisins du Tarn et Garonne et des Hautes Pyrénées sont également concernés par cet épisode de pollution.

L’ORAMIP (l’observatoire régional de l’air en Midi-Pyrénées) prévoit un nouvel épisode de pollution de l’air aux particules en suspension ( PM10) ce vendredi 30 décembre pour les départements de Haute Garonne, du Tarn et Garonne et des Hautes Pyrénées.

Lire la suite sur www.francebleu.fr…

Ce dépassement du seuil d’information et de recommandation est dû à l’effet combiné d’émissions polluantes en particulier dans les grandes villes, et de conditions météorologiques stables contre la barrière des Pyrénées.

L’ORAMIP prévoit ainsi pour la journée un niveau de concentration en particules en suspension supérieur à 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3) en moyenne sur 24 heures, précise un communiqué.

Il est calculé à partir du taux de dioxyde d’azote et de soufre, d’ozone et de particules en suspension d’un diamètre inférieur à 10 microns (PM10).

Lire la suite sur information.tv5monde.com…