Grotte inondée en Thaïlande : dernière phase du sauvetage des «sangliers sauvages»

Les médecins conduisent les premiers tests médicaux sur les enfants amaigris, qui n’ont pas vu la lumière du jour depuis près de deux semaines.

Les secours ont d’abord déployé un tuyau d’oxygène long de plusieurs kilomètres aux allures de fil d’Ariane.

Pendant la traversée, un plongeur guide et accompagne mains dans la main chaque enfant, pendant qu’un autre doit porter sa bouteille d’oxygène, en plus de ses propres réserves.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Les sauveteurs ont en effet récupéré lundi quatre des garçons, au lendemain de l’extraction réussie des quatre premiers par des plongeurs d’élite.

Mais la mission n’est pas encore terminée», a tempéré le chef de la junte au pouvoir en Thaïlande depuis un coup d’Etat en 2014, le général Prayut Chan-O-Cha, qui s’est rendu sur le site de l’opération en fin d’après-midi.

Outre les embûches le long du parcours de plongée, la situation est compliquée par le fait qu’une bonne partie des enfants ne savent pas nager et qu’aucun n’a jamais fait de plongée.

Lire la suite sur www.parismatch.com…

Thaïlande : il reste encore 4 enfants et leur entraîneur dans la grotte inondée 16h26 , le 9 juillet 2018, modifié à 16h41 , le 9 juillet 2018

Après une deuxième journée de secours, 4 enfants ont été sortis de la grotte de Thuam Luang lundi.

En Thaïlande, 4 enfants ont été évacués par les airs lundi, après avoir été sortis de la grotte de Thuam Luang.

(Reuters)

En Thaïlande, 4 enfants ont été évacués par les airs lundi, après avoir été sortis de la grotte de Thuam Luang.

Lire la suite sur www.lejdd.fr…

« Nous avons été plus rapides aujourd’hui qu’attendu », a indiqué dimanche le gouverneur de la province de Chiang Rai, Narongsak Osotthanakorn, après l’évacuation d’au moins quatre des enfants coincés depuis 15 jours dans une grotte du nord de la Thaïlande.

Alors qu’une source officielle du département de prévention des catastrophes avait évoqué dimanche soir l’évacuation de six enfants, soit près de la moitié du groupe de 13, le gouverneur n’a confirmé lors d’un point presse le sauvetage que de quatre d’entre eux.

Il faut au minimum 10 heures d’intervalle aux équipes de secours avant de reprendre le chemin vers la cavité où se trouve le reste du groupe, au bout de plusieurs kilomètres comprenant des passages sous eau.

Lire la suite sur www.rtbf.be…

Les sauveteurs, qui tentent d’évacuer les jeunes footballeurs et leur entraîneur pris au piège depuis le 23 juin dans une grotte inondée de Thaïlande, ont attaqué, lundi 9 juillet, leur deuxième jour de mission « évacuation », au lendemain de l’extraction réussie de quatre premiers garçons par des plongeurs d’élite.

Les opérations ont repris à 11 heures (6 heures à Paris), et trois nouveaux garçons ont été secourus.

Les plongeurs les ont guidés le long d’un parcours tortueux, marqué par des portions inondées et étroites, en particulier un passage très difficile à franchir, dans lequel il faut se faufiler.

Lire la suite sur www.francetvinfo.fr…