Golfe d’Oman: Les chercheurs découvrent une «zone morte» plus grande que l’Écosse dans l’océan

OCÉANS À cause du manque d’échantillons, les modèles climatologiques avaient sous-estimé la gravité de la situation dans cette zone océanique…

Un « désastre » pire que ce que prévoyaient les modèles climatiques.

« Jusqu’à maintenant, personne ne savait à quel point la situation était mauvaise parce que la piraterie et les conflits dans la zone empêchaient de recueillir des données », explique Bastien Queste, coauteur d’une étude sur le sujet publiée ce vendredi dans la revue Geophysical Research Letters.

« Nos recherches montrent que la situation est pire que ce qu’on craignait, et que la zone morte est grande et continue à s’étendre, poursuit le chercheur dans un communiqué.

Lire la suite sur www.20minutes.fr…

La mer d’Arabie, dont fait partie le golfe d’Oman est « la plus grande zone morte du monde ».

Mais jusqu’à présent, personne ne savait vraiment à quel point la situation était mauvaise parce que la piraterie et les conflits dans la région rendaient la collecte des données trop dangereuse  » déplore Bastien Queste, l’un des chercheurs d’East Anglia.

« Notre recherche montre que la situation est pire que redoutée et que la zone morte est vaste et en croissance.

Lire la suite sur www.lexpress.fr…

Dans le golfe d’Oman, des scientifiques ont trouvé ce qu’ils appellent une « zone morte » d’une taille impressionnante.

Non seulement la zone morte trouvée dans le golfe d’Oman est grande, mais elle continue de s’agrandir.

Les zones mortes sont aussi appelées zones hypoxiques.

Lire la suite sur vivredemain.fr…