Gaza: nouvelles frappes israéliennes après une pause précaire dans les hostilités

Au moins 18 Palestiniens ont été blessés jeudi dans la ville de Gaza par une frappe de l’armée israélienne qui a repris ses attaques après une pause de quelques heures dans les hostilités engagées la veille.

Le mouvement islamiste Hamas qui dirige la bande de Gaza et ses alliés avaient décidé de faire taire les armes jeudi après un barrage de roquettes contre Israël, dont la lourde riposte aérienne contre des dizaines de cibles a coûté la vie à une Palestinienne enceinte et son bébé et fait craindre une nouvelle confrontation ouverte dans le territoire.

Au moins 18 Palestiniens ont été blessés par ce que le ministère gazaoui de la Santé a présenté comme une frappe israélienne.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

CHRONOLOGIE- La bande de Gaza est le théâtre depuis le 30 mars d’un mouvement de protestation et d’affrontements entre Palestiniens et soldats israéliens près de la barrière séparant l’enclave du territoire israélien.

Le 30 mars, une «grande marche du retour», officiellement organisée par la société civile et soutenue par le mouvement islamiste Hamas, est lancée à Gaza.

Le 31 mars, le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, félicite l’armée pour avoir «protégé les frontières du pays».

Lire la suite sur www.lefigaro.fr…

Lire la suite sur www.courrier-picard.fr…

«Environ 150 tirs de roquettes depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien ont été enregistrés pour le moment», a déclaré l’armée israélienne en milieu de nuit dans un communiqué.

L’armée israélienne a indiqué avoir mené des «raids aériens en réponse aux tirs de roquettes sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza» en visant des «sites terroristes» du mouvement islamiste palestinien Hamas, qui gouverne le territoire.

Les tirs palestiniens sont survenus au lendemain de la mort de deux membres des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, dans une frappe israélienne dans le nord de la bande de Gaza.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…