Gaza: les groupes palestiniens cessent les tirs de roquettes après une nuit d’hostilités

Le Hamas et ses alliés ont fait taire les armes jeudi après un barrage de roquettes contre Israël dont la lourde riposte aérienne contre des dizaines de cibles dans la bande de Gaza a coûté la vie à une Palestinienne enceinte et son bébé.

Les groupes armés palestiniens « ont cessé vers midi (09H00 GMT) toutes les opérations de représailles contre l’agression israélienne », a déclaré un membre de leur commandement conjoint dans une possible référence à la mort, mardi, de deux membres de la branche armée du Hamas dans une frappe israélienne.

Mais, selon les médias israéliens, c’est la première fois depuis la guerre de 2014 qu’une roquette est envoyée à une telle distance, et non pas à proximité immédiate de Gaza, comme un avertissement possible lancé à Israël.

Lire la suite sur www.lepoint.fr…

Un responsable du Hamas a confirmé l’arrêt, pour le moment, des tirs de roquettes lancés mercredi soir, 24 heures après la mort de deux membres de la branche armée du Hamas dans une frappe israélienne.

Les pourtours israéliens de Gaza ont essuyé entre mercredi soir et jeudi, plus de 180 tirs de roquettes et de mortier, auxquels l’aviation israélienne a riposté en frappant plus de 150 sites militaires du Hamas, le mouvement islamiste qui dirige l’enclave, selon des chiffres fournis par l’armée israélienne.

Le troisième Palestinien tué a été identifié par le Hamas comme appartenant à sa branche armée.

Lire la suite sur www.nordlittoral.fr…

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l’info Inscription gratuite !

Trente roquettes ont été interceptées par le Dôme de fer.

Lire la suite sur fr.timesofisrael.com…

«Environ 150 tirs de roquettes depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien ont été enregistrés pour le moment», a déclaré l’armée israélienne en milieu de nuit dans un communiqué.

L’armée israélienne a indiqué avoir mené des «raids aériens en réponse aux tirs de roquettes sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza» en visant des «sites terroristes» du mouvement islamiste palestinien Hamas, qui gouverne le territoire.

Les tirs palestiniens sont survenus au lendemain de la mort de deux membres des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, dans une frappe israélienne dans le nord de la bande de Gaza.

Lire la suite sur www.leprogres.fr…